guide stratégies e-marketing web

Click here to load reader

Post on 28-Nov-2014

24.405 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Il s'agit d'un mémo géant récapitulant 7 stratégies E-Marketing, illustrées par 7 cas d'étudeAu sommaire :- Buzz Marketing- Search Engine Marketing- Co-création et Participation- Blogs d'entreprise- Présence Marketing- Réseaux Sociaux- Ubiquate Marketing

TRANSCRIPT

  • 1. POUR VOUS, DIRIGEANT DE PME7 stratgiese-marketing illustresVotre guide Etoile dans la galaxie du web marketing Une initiative de Dans le cadre du projet
  • 2. 7 StratgieSe-marketing illuStreS 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t i n g i l l u s t r e s -
  • 3. - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 4. eDitO Jean-Pierre RAMAN - Directeur gnral, Groupe ESC LilleLe Groupe ESC LILLE publie avec Je me rjouis de porter votre connaissance c e s e xe m-c e g u i d e u n e s l e c t i on des tmoi- ples concrets de mise en uvre oprationnelle d e s t ra t -g n ag e s d e n t r e p r i s es ayant mis gies dE-Marketing.e n u v r e q u e l q u e s concepts no-vat e u r s d u E - Bu s i n e ss marketing.C e s c a s e xe m p l a i r e s ont pu tre Je souhaite que cette source illustre de tm o i g n a g e sr e c u e i l l i s d a n s l e c adre du projet vous inspire et vous incite les mettre en prat i q u e d a n seuropen INTERREG 3A, toile* votre entreprise. Vous pourrez ainsi entrer r s o l u m e n td a n s l e q u e l n o t r e cole assure le dans cette conomie de la connaissance , p r i o r i t r l e d e C h e f d e fi l e . Europenne dite de la Stratgie de Lisbonne p o u r d - velopper votre entreprise et doter lEurope de l c o n o m i e la plus comptitive du monde.A c t e u r e n g a g d a n s la dynamique europenne, pionnired u E - B u s i n e s s ( ave c la cration du MD-LAB, Labo ratoired e d ve l o p p e m e n t d applications lies Internet et au E- Jean-Pierre RAMANBu s i n e s s d s 9 9 8 ) , ESC LILLE reste fidle depuis plus de 5 a n s s a t ra d i t i on dinnovation au profit du dvelop-p e m e n t d e s e n t r e p r i ses. * t o i l e e s t u n p r o j e t e u r o p e n I N T E R R E G 3 A fi n a n c a v e c l e s o u t i e n du FEDER a v e c l a p a r t i c i p a t i o n d e l a R gi o n N o r d p a s d e C a l ai s e t d e l a R g i o n W a l l o n n e eDitO 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t i n g i l l u s t r e s - 3
  • 5. - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 6. PreFaCe Jean Michel YOLIN 9 9 7 0 0 7 : 0 ans aprs de neurones que datomes (en espces sonnant e s e t t r -l a p u b l i c at i o n d u p r emier rapport buchantes).I n t e r n e t e t E n t r e prise : Mira-g e s o u o p p o r t u n i t s , il ne faitd e d o u t e p o u r p e r s onne que cet Je me rjouis tout particulirement de voir un e g ra n d eo u t i l d e r s e a u a f a i t les preuves cole de management comme lESC LILLE, acco m p a g n ed e s o n u t i l i t p o u r la producti - par ses partenaires du consortium ETOILE *, r e n d r e a c-v i t d e s e n t r e p r i s e s . Malgr cela, cessible aux PME quelques principes actuels dE - m a r ke-t r o p p e u d e P M E e n ont saisi tout ting, en les dcryptant et les illustrant par des e xe m p l e sl e p ot e n t i e l e n t e r mes de dve- concrets de PME qui les ont simplement appliqu s , l e p l u sl o p p e m e n t d a c t i v i t s. Si la plu - souvent avec succs.p a r t d e s P M E s e s o n t appropri Internet, cest encore biens o u ve n t d an s s a p r emire utilisation basique de vitrine, En tudiant en profondeur ces nouveaux conc e p t s , u t i-d e c a t a l o g u e e t d o u til de vente en ligne. liss par de nombreux pure-players du com m e r c e e n ligne, ce guide pratique doit permettre la diffu s i o n d a n s E n n aya n t p a s p eur de paraphraser une clbre mar- le tissu de PME de ces modes opratoires, pour d c l e n c h e rq u e d a u t o m o b i l e , I nternet peut donner aux PME limpres- au minimum la rflexion, voire le passage l ac t e , e ns i o n d avo i r l a i r dune grande , condition de bien choisissant la pratique marketing approprie au d ve l o p -c o m p r e n d r e e t d e mettre en uvre quelques concepts pement de lentreprise.s i m p le s d E - m a r ke t i ng, qui demandent bien souvent plus PreFaCe 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t i n g i l l u s t r e s - 5
  • 7. - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 8. G r c e l a r i c h e s se des exemples permettant dil lustrerc o n c r t e m e n t l e s g a ins possibles pour les PME je forme lev u q u e c e t o u v ra g e contribue la diffusion chez elles dec e s pra t i q u e s d E - M arketing, pour accompagner le dve-l o p p e m e n t d e l e u r business, contribuant galement lam o d e r n i s a t i o n d e n o tre pays. Jean Michel YOLIN Ingnieur Gnral des Mines J e a n - M i c h e l YO L IN, ancien lve de lEcole Poly- t e c h n i q u e ( p r o m otion 9 5) et de lEcole Nationale S u p r i e u r e d e s Mines de Paris (promotion 9 8), e s t i n g n i e u r g nral des mines. Au sein du Conseil g n ra l d e s M i n e s, il prside la section innovations, d ve l o p p e m e n t s conomiques, enseignements et r e c h e r c h e s ra t t a che au ministre de lEconomie e t d e s F i n a n c e s et de lEmploi (MINEFE).Pour en s avo i r p l u s : h t t p://yolin.net* t o i l e est un projet europen INTERREG 3A financ avec le s o u t i e nd u F E DER avec la participation de la Rgion Nord p a s d eC a l ai s et de la Rgion Wallonne PreFaCe 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t i n g i l l u s t r e s - 7
  • 9. nOte De leCture Po u r f a c i l i t e r l a c o mprhension et lappropriation par le en SaVOir PluS l e c t e u r, c h a c u n e d e s 7 pratiques dE-marketing est orga- Les sites et les ouvrages de rfrence po u r aller plus loin nise comme suit : Cette disposition doit permettre plus facilement u n e i d e n- l eS O B JeC t i F S tification de la pratique, en liaison avec les ob j e c t i f s d e L e s o b j e c t i fs que peut atteindre la PME en lentreprise. Pour aider accompagner lentrep r i s e d a n s m e t t a n t e n uvre la stratgie cette mise en uvre, le ou les prestataires sont i n d i q u s . l e C On Ce P t Leur savoir faire sexprime par la qualit de l e u r r f - L a p r s e n t a t ion de la stratgie rence. C O m m e n t Fa i r e ? L a m i s e e n uvre oprationnelle de la strat- gie l a r eF e r e nC e A suivre : L a s t ra t g i e mise en uvre par une entreprise Pour apporter un service direct aux entre p r i s e s d e r f r e n c e en recherche de partenaires techniques da c c o m- l eX e mP l e e n eur Oregi O n pagnement, le prochain guide ETOILE devra r f - L a P M E e n E u ro-rgion qui a mis la stratgie e - m ar ke t i n g en uvre rencer les savoir-faire des prestataires de lEuro rgion en sappuyant uniquement sur la quali t d e s l e Pa r t e n a i r e tmoignages clients. L e p r e s t a t a i r e qui a accompagn la PME exem- plaire nOte De leCture8 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 10. SOmmaire l e B u Z Z marketing ...................................................................................................... . . . D velopper sa visibilit et communiquer rapidement l e S e a r C H engine marketing ....................................................................................... . . . D velopper sa visibilit sur les moteurs de recherche et augmenter la frquentation de son site l a C O - Cr eati O n et la P arti CiP ati O n ........................................................................... . . . 3 A m liorer votre crativit et votre crdibilit par la participation de vos utilisateurs l eS B lO g S D entre P ri Se ............................................................................................... . . . C r er votre communaut dutilisateurs en ligne l e P r eS e nCe marketing ............................................................................................... . . . 5 A d opter un nouveau canal de communication, favoriser linstantanit dans la relation client l eS r eS e auX SOC iau X ................................................................................................... . . . S appuyer sur les rseaux pour dvelopper les opportunits daffaires et de carrire l u B iQ u ate marketing ................................................................................................. . . . 7 D multiplier sa prsence commerciale pour augmenter son business r e m e rC i e m e n tS .................................................................................................................... . . . 8 SOmmaire 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t i n g i l l u s t r e s - 9
  • 11. 0 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 12. le BuZZ marketing Le bouche oreille lectronique leS OBJeCtiFS D ve l o p p e r s a visibilit A m l i o r e r s a n otorit Au g m e n t e r s e s ventes C o m m u n i q u e r rapidement le COnCePtN o u ve a u m d i a , n o uvelle faon dacheter, de consommere t d e s i n fo r m e r, l a dferlante web a galement chang lam an i r e d e c o m m u n iquer des entreprises. Sur la droite de lcran, on retrouve le systme de partage avecL e s p o s s i b i l i t s o f f e rtes par le canal internet ont radica - sa communaut des vidos dailymotion. Ce systme donne la possibilit de transmettre la vido sa communaut sur le sitel e m e n t c h a n g l e s enjeux de la communication. Commu- dailymotion mais galement auprs de nimporte qui en entrant directement ladresse mail du contact.n i c a t i o n c i b l e , t ra c king, offre personnalise, la commu-n i c a t i o n d e m a s s e s ur internet est de plus en plus battue On parle galement de Marketing Viral mais s o u ve n t e n b r c h e . L e b u z z marketing est une de ces nouvelles tort, celui-ci ne reprsentant quune partie de l a c a m p a-t e c h n i q u e s m a r ke t i n g qui se dveloppe grce au web. gne de buzz marketing. Le marketing viral repr s e n t e l e s mcanismes dinvitation et de recommandation ve r s d e sO n p o u r ra i t d fi n i r l e buzz marketing comme un moyen de amis, des proches, des connaissances.c o m m u n i c a t i o n q u i vise faire parler dun bien ou duns e r v i c e . L e b u z z m a rketing est un driv dun phnomnev i e u x c o m m e l e m o n de : le bouche oreille. le BuZZ marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s -
  • 13. COmment Faire ? Le message doit toucher linternaute pour quil e n p a r l e e t pour cela, il faut tre toujours plus cratif, plus i m a g i n a t i f L a n o t i o n i m p o r t an t e retenir dans le buzz-marketing, et plus original pour se diffrencier et donner d e l e nv i e c e s t l i m p l i c a t i o n d e linternaute et son importance dans linternaute. l a d i f fu s i o n d u m e s s age. La tendance actuelle fait que les buzz sur interne t n e c e s- L e p r i n c i p e d u b u z z-marketing est de rapidement faire sent daugmenter en volume et les moins bons d e n t r e s c o n n a t r e u n p r o d u i t , un concept ou une information avec eux ne rsistent pas cette concurrence. Cest p o u r q u o i i l l a i d e d e s i n t e r n a u t es. De rcepteur, linternaute devient faut encore et toujours redoubler de crativit. P l u s vo u s a c t e u r / c a n a l d e d i ffusion de la communication. serez cratif et plus votre campagne dcollera ! Po u r r u s s i r s a c a m pagne de buzz marketing : Donnez galement les moyens de partager, reco m m a n d e r, U n e d e s n o t i o n s f o ndamentales est que la campagne de denvoyer vos contenus en les laissant dispo s i t i o n d e b u z z- m a r ke t i n g n e peut que trs rarement se satisfaire tous ! Il faut avoir lesprit que cest lintern a u t e q u i e l l e - m m e , e l l e d o i t faire partie dun plan global de com- soccupera de la diffusion, aidez le ! m u n i c a t i o n . E n e f f e t , les canaux traditionnels ne sont pas Pour acclrer ce lancement par les internaut e s , i l e s t b a n n i r m a i s i l s d o ivent se complter entres eux. galement recommand de faire appel des lead e r s d o p i- L e b u z z- m ar ke t i n g sapparente un bourdonnement sur nions, des personnalits influentes. Ces personn e s o n t l a i n t e r n e t , u n b o u r d o n nement que de nombreux inter nautes particularit dtre coutes et dtre reconnues p o u r l e u r r e p r e n n e n t e t fo n t circuler. Pour donner lenvie de faire point de vue. Il est recommand de sentourer d e c e ty p e c i r c u l e r l i n f o r m a t i o n, il faut avant tout susciter : de relais. La communication avec ces leaders do i t s e fa i r e le plus simplement possible, avec transparence e t e n t o u- l e nv i e , l e d s i r, la curiosit ou lamusement chez te franchise. Encore faut il les connatre, la com m u n au t l in t e r n a u t e ! des bloggeurs est essentielle ce niveau. l e nv i e d e d i f f u ser le message son rseau. le BuZZ marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 14. leS aVantageS et leS limiteS votre produit ou sur votre entreprise. Assurez vo u s q u e votre produit est un bon produit, sinon la sanc t i o n p e u t Le buzz-marketing se ca- tre rapide sur le web. Une autre limite du buzz m a r ke t i n g ractrise par deux avanta- est de calculer sa vritable retombe. Les reto m b e s s e ges majeurs :le cot dune mesurent sur des critres comme le trafic gn r o u l a opration et la vite sse de notorit de la marque, et non pas sur un taux d e t ra n s- propagation du contenu. formation. Le recours aux internautes Un bon message transfr un bon diminue considrablement en SyntHeSe relai permettra de crer 11 rebonds les frais dune campagne Lobjectif dune campagne de buzz-marketing e s t d am -c a r i l s d e v i e n n e n t e ux-mmes les vecteurs de la tra nsmis- liorer la visibilit de la marque sur internet, d e f a i r e l as i o n . L a v i t e s s e d e propagation peut alors tre extrme- promotion dun nouveau produit, le tout en tan t i n t g r m e n t ra p i d e m ai s l e buzz peut galement ne pas dcoller dans une stratgie multi canal de communicatio n .o u r e t o m b e r t r s ra pidement. Les actions de buzz-marketing peuvent galem e n t t r eL u t i l i s a t i o n d u B u z z-marketing peut galement engendrer couples des oprations de street marketing s u r d e sq u e l q u e s r i s q u e s . I l faut toujours garder lesprit que cibles locales (affichage sauvage, stickers, dto u r n e m e n tvo u s n e m a i t r i s e z p as la chaine de diffusion de linforma- du mobilier urbain). Cette visibilit terrain s e r v l et i o n . U n e fo i s l e b u z z lanc, vous serez rduit au rang de payante par une recherche doriginalit sur le t h m e d us p e c t a t e u r e t d e s i m ple acteur. Cest pourquoi il faut vri - buzz, dautant plus que ces oprations restent n e t t e m e n tf i e r c h a q u e l m e n t de votre opration avant de la lancer. moins onreuses que des campagnes de comm u n i c a t i o nI l e s t i m p o r t an t d e noter quun Buzz peut tre positif et classique. Cependant noubliez jamais que le buz z m a r ke-a i n s i r p o n d r e t o utes vos attentes mais il peut gale- ting peut devenir incontrlable et ne pas atteind r e l e f f e tm e n t t r e n g a t i f. Gardez lesprit que les internautes escompt.e t l e s r e l a i s d o p i n i on vont communiquer librement sur le BuZZ marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 3
  • 15. Laffaire Twingo est ne de ce constat : offrir u n e s a g a la rFrenCe o chacun puisse se retrouver dans les person n a g e s d e cette histoire. WWW.laFFairetWingO.COm Opration de lancement de la Twingo 2 en France Laffaire Twingo est base autour dune enqute p o u r r e- a n s ap r s l e l an c ement de la petite citadine de la mar- trouver la Twingo vole de lgrie de lhistoire : L a e t i t i a q u e , Re n a u l t e ff e c t u e le renouvellement de son modle et Casta. Les suspects ont chacun leur personna l i t d a n s s o u h ai t e m a r q u e r c e lancement comme il se doit. La pre- laquelle les futurs clients peuvent se retrouver : d u c a d r e m i r e ve r s i o n d e l a voiture a marqu son poque par son trentenaire la working girl clibataire, en pass a n t p a r l a c o n c e p t e t s o n p o s i t ionnement, la Twingo doit suivre sa mre de famille de enfants, un panel largeme n t r e p r - l i g n e e t s o u v r i r deux nouveaux types de publics : sentatif de la cible de la citadine. l e s fe m m e s d e plus de 35 ans, l e s h o m m e s d e moins de 30 ans. De u x c i b l e s b i e n d i s t inctes quil faut sduire par une cam- p a g n e d e c o m m u n i c ation unique. Laffaire twingo est une opration mene sur l a d u r e . Aprs une annonce largement mdiatise de la d i s p a r i t i o n du vhicule de Laetitia Casta, la chasse aux in d i c e s e s t le BuZZ marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 16. ouverte sur le site web de Plusieurs jeux sont disponibles durant cette cam p a g n e . L a lopration. Le lancement recherche du voleur est, bien entendu, lactivit p r i n c i p a- de cette campagne est mul- le du site mais quizz et jeux de grattage sont g a l e m e n t ti canal avec, dune part, le disponibles pour gagner, une Twingo , des Ipod v i d o e t site web et toutes les infor- des lecteurs MP3 : de quoi susciter lenvie de s i n s c r i r e . mations pour mener len - La participation aux diffrents jeux passe par li n s c r i p t i o n qute et, dautre part, un et par la rcupration dinformations sur les vh i c u l e s d e s large relais dans les mdias joueurs, donnes qui pourront tre exploites pa r l a s u i t e : radio, tlvision, cinma, par le rseau commercial de lenseigne. presse, publicit sur inter- Affiche de communication pour le net et blogs. De nombreux lancement de la nouvelle Twingo canaux sont mobiliss pouri n f o r m e r e t b u z ze r s ur laffaire.Po u r g r e r c e t t e e n qute policire, une plateforme sur lew e b a t m i s e e n place. Chacun des relais publicitairesi nv i t e v i s i t e r l a p l ateforme de lopration : w w w.laffairetwingo.comL e s i t e d e l a f fa i r e Twingo est spcialement mis en placep o u r l o p ra t i o n . O n va y retrouver les indices pour faireava n c e r l e n q u t e . Ces indices sont tous lis au vhiculee n p r s e n t an t l e s n ouveauts de la Twingo . Pour ac- En plus de cette enqute et de ces jeux, des b o n u s s o n tc o m p a g n e r c e t t e e nqute, une saga vido est propose galement disponibles en ligne avec les affich e s d e l aave c 7 c l i p s a u t o t al dvoils au cours de lenqute. campagne, des photos et fonds dcran de la n o u ve l l e le BuZZ marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 5
  • 17. Tw i n g o. L e m a k i n g of et le btisier des tournage s avec Ljubljana , e n S l o- L a e t i t i a C a s t a e t s e s suspects compltent le dispositif. vnie, qui e s t l e l i e u de fabricat i o n d e l a L e s i t e d e l a f fa i r e Twingo ne se limite pas uniquement nouvelle Tw i n g o. u n j e u p o u r l i n t e r n aute mais bien en une aventure vido l u d i q u e l a q u e l l e o n se prend au jeu. Pendant une j o u r- ne, les blogeurs dEurope di s p o s a i e n t de la nouve l l e Tw i n - go et dc o u v ra i e n t le blog la Gazette,marketing et commerce en ligne tait invit pour essayer la Twingo 2 les routes s l ov n e s . http://lagazettedubuzz.typepad.com Laffaire Tw i n g o e s t une campagne russie. Cette campagne a rpo n d u d e nombreux critres dun buzz efficace : Le teasing : le vol de la voiture de Laetitia C a s t a La couverture : pluri mdia Po u r a p p u ye r c e l a n cement, le rseau Renault sest ga- Le concept : une enqute orchestre autou r d u n e l e m e n t m o b i l i s ave c des prsentations de la nouvelle pe- histoire vido t i t e c i t a d i n e a u s e i n des villes. La rcompense : Twingo , Ipod Video, L e c t e u r MP3 L a c o m m u n au t w e b nest pas en reste. Une grande op- La viralit : lhumour des vidos, le nd d e g r , ra t i o n e u r o p e n n e de communication est lance auprs originalit du concept, les lots d e s b l o g e u r s . Pa s moins dune vingtaine de blogeurs ve- Les relais dopinion : opration en Slovn i e ave c n u s d e F ra n c e , A n g leterre, Italie, Espagne, Slovnie et les bloggeurs S u i s se o n t t i nv i ts pour essayer la nouvelle Twingo le BuZZ marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 18. En 00, une nouvelle campagne de communic a t i o n e s t leXemPle en eurOrgiOn lance : La dcision a t terrible .WWW.B-g.Be A loccasion du salon Batibouw, sa-Bodart et Gonay, fabricant dappareils de chauffage lon de la construction et de la rno-Harz en Belgique. vation qui attire plus de 300 000 vi -De p u i s 5 0 a n s m a i n tenant, Bodart et Gonay fabriq ue des siteurs par an, Bodart et Gonay lancea p p a r e i l s d e c h a u f fage en Belgique. La socit compte son buzz avec affiches et site internet.1 3 0 s al ar i s , r a l i s e 20 millions duros de chiffre daffai- Le teasing est simple : la dcision ar e s e n 0 0 e t n e c esse de croitre depuis ces 5 dernires t terrible avec un compte reboursannes. jusqu la date fatidique. Quelques jours plus tard, lannonce se diffus e p a r t o u t dans la presse, la radio, la tlvision : Boda r t e t G o - nay se sera pas prsent sur le salon Batibouw. De r r i r e cette annonce quelque peu insolite, cest lorigin e d e c e t- te absence qui fait parler delle. En effet, les commandes de Bodart et Gonay n o n t c e s s Le dernier site Bodard et Gonay propose la fois une partie sur son activit de production dappareils de chauf- daugmenter et la socit accuse un retard de p r o d u c t i o n fage et dautre part des boites aux lettres de 3 mois. Elle dcide par consquent de ne p a s a s s u -De p u i s 0 0 5 , l a s o c i t multiplie les investissements dans rer sa prsence sur le salon Batibouw pour mett r e t o u t e sl e s n o u ve a u x m d i a s : nouveau site internet, nouvel ex- les ressources disponibles la fabrication de ses p r o d u i t st ra n et e t d ve l o p p e ment doutils pour ses clients. dans une seul objectif : satisfaire ses clients. le BuZZ marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 7
  • 19. C e t t e an n o n c e e s t galement loccasion de rappeler les De fait, Bodart et Gonay participe quand mm e a u s a- a u t r es va l e u r s d e Bodart et Gonay aprs la satisfaction lon Batibouw 00 mais pas comme les autres an n e s . c l i e n t : l a q u a l i t d e fabrication des produits et leur pro- Pour continuer faire parler de la socit et de l a ff a i r e , d u c t i o n e n Be l g i q u e . La campagne de communicati on fait Bodart et Gonay a pris le pari de sinstaller su r l e s a l o n m e n t i o n d e l u t i l i s ation dune filiale avec un stand sans aucun produit et sans poss i b i l i t d y s i t u e e n B e l g i q u e p our la production acheter les produits. d e c er t a i n e s p i c e s . Bodart et Gonay Laccent a t mis sur linformation et le rense i g n e m e n t r a ff i r m e a i n s i l a fabrication 00% avant tout. Pour cela le stand sest transform e n u n e v - b e l g e d e s e s a p p a r e ils de chauffage. ritable bible du chauffage avec notamment un g u i d e d e s Po u r f ra p p e r fo r t , l es interviews et 0 tuyaux pour mieux se chauffer dit pour l o c c a s i o n publicits se m u l t i plient dans les et que les visiteurs pourront recevoir en laiss a n t l e u r s m d i a s , ar t i c l e s d e presse dans le coordonnes sur le stand. Les visiteurs pourr o n t a i n s i q u o t i d i e n L e J o u r et La Libre Bel- sarmer dun maximum de renseignements et s e d i r i g e r g i q u e m ai s g a l e m ent interview ra - vers les revendeurs de la marque qui leur pro p o s e r o n t d i o s u r l a RT B F e t Lige Matin sans une solution adapte et rflchie. o u b l i e r l e s r e p o r t a g es vido sur RTC Tl-Lige. Alain Nagelmackers, ladminis- trateur dlgu de Bodart & C e t t e a n n o n c e t r s mdiatise a ga- Gonay explique la tlvision belge la dcision dtre absent l e m e n t p e r m i s d i n f ormer sur loffre du salon Batibouw et de la fabri- cation dune partie des appareils p r o m o t i o n n e l l e p r vue loccasion de chauffage aprs dune filiale belge. d u s a l o n B a t i b o u w, savoir une rduction sur lachat dun p r o d u i t B o d a r t e t G onay. le BuZZ marketing 8 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 20. L e r s u m d e l a c a m pagne Bodart et Gonay pour Batibouw 0 0 : L e t e as i n g : l a curiosit et la gravit du slogan L a c o u ve r t u r e : pluri mdia L e c o n c e p t : une rvlation importante autour d u n v n e m e n t qui a pour objectif de raffirmer l es va l e u r s d e l entreprise L a r c o m p e n s e : importante rduction L a v i ral i t : l a gravit du slogan associ leffet d e t e as i n g La plateforme Youtube hberge et met disposition les vidos L e s r e l a i s d o p inion : les mdias traditionnels de pour permettre chacun de les rcuprer et de les partager l a p r e s s e , d e l a radio et de la tlvision Cette histoire en deux temps prsente tout da b o r d u n e tranche de vie sans un appareil de chauffage Bo d a r t e t en 2007, BODart et gOnay remet Ca Gonay, puis dans la seconde vido la fin de lhis t o i r e ave cA p r s l a c a m p a g n e 00 autour de Batibouw, Bodart et un appareil de la marque. Le ton de lhistoire e s t vo l o n -G o n ay r e n o u ve l l e l experience du buzz en 007 et lance tairement humoristique. Ces vidos avaient pou r o b j e c t i fu n e c am p a g n e d e c ommunication loccasion du salon. de rappeller la prsence sur le salon Batibouw ave c e n s i-C e t t e fo i s c i l e n t r e p rise est prsente sur le salon et le fait gnature des vidos, le rappel du salon et le stan d o c c u p s avo i r a u t rave r s d une mini histoire en pisodes . par la socit Bodart et Gonay.Po u r l a d i f f u s i o n d e s clips, la socit utilise la plateforme Certes, les retombes sont difficiles estimer, c e p e n d an td e p a r t a g e d e v i d os Youtube qui dtient laudience la les vidos ont t vues par plus de 0 000 pers o n n e s s u rp l u s i m p o r t a n t e ave c plus de 5 millions de visiteurs par le net, sans compter les diffusions payantes sur l e s c h a -mois (Juin 007). nes nationales de la tlvision belge. le BuZZ marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 9
  • 21. leS PreStataireS en SaVOir PluS Bo d a r d e t G o n ay a fait appel la socit Cible Communi - leS aCteurS c a t i o n p o u r l a c a m p agne autour de Batibouw en 00. De nombreuses agences dveloppent des act i v i t s d e communication bases sur le buzz. C i ble Communication www.culture-buzz.com Pa r c d e B l e g ny, / 3 - 7 Blegny - BELGIQUE w w w. c i ble.be - +3 387 87 07 C o n t a ct : Mme Ccile Nusgens www.buzz-lemon.com L e s v i d o s d e l a c a mpagne Batibouw 007 ont t rali- s e s p a r l e s t u d i o X L Studio www.nouveau-jour.com Barnes & richardson www.deepblueeyes.com lienS internet XL Studio http://www.chauffeurdebuzz.com 8 r u e d e B n i s ter - B -9 0 Harz - BELGIQUE http://www.buzz-marketing.fr w w w. c i ble.be - +3 355 7 80 C o n t act : M. Claudy Collard OuVrage To buzz or not to buzz, Georges Chtochine, 0 0 7 , E d i- tions Eyrolles le BuZZ marketing 0 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 22. le SearCH engine marketing Le rfrencement naturel et les liens sponsoriss leS OBJeCtiFS Ce sont bien deux composantes distinctes avec d e s o b j e c- tifs et des mthodes spcifiques. Au g m e n t e r l a n otorit D ve l o p p e r l a frquentation du site Avant tout, il est important de rappeler une n o t i o n i m- Au g m e n t e r l a visibilit sur les moteurs de re- portante : le positionnement. On ne peut pas p a r l e r d e cherche bon ou mauvais rfrencement mais bien dun b o n p o s i- U t i l i s e r u n n o uveau canal de communication et de prospection tionnement sur les moteurs en fonction des req u t e s s u r lesquelles on souhaite apparatre. le COnCePt COmment Faire ?Le search engine marketing (SEM) constitue, de nosj o u r s , u n d e s l e v i e r s majeurs de la cration de trafic sur le reFerenCement natureli n t e r n e t . L a t ra d u c t i on franaise Rfrencement sur les Le rfrencement naturel est lorigine des m o t e u r s d em o t e u r s d e r e c h e r c he nest pas exactement reprsenta- recherche. Les moteurs de recherche parcourent l e w e b e tt i ve d e s c o m p o s a n t es de cet outil marketing. En effet le indexent les pages internet dans leurs bases de d o n n e s .S e a r c h E n g i n e M a r keting se divise en : Une fois les pages indexes, celles-ci sont pos i t i o n n e s l e r f r e n c e m e nt naturel gratuit sur les moteurs de sur lindex gnral du moteur et vont apparatre s u r t e l l e r e c h e r c h e q u e l on appelle search engine optimisation ou telle requte. Le rfrencement naturel doit p a r c o n s - ( S E O ) e n an g l a i s quent tre optimis pour que les pages apparai s s e n t s u r l e s l i e n s s p o n s oriss payants ou sponsored links que les bonnes requtes. l o n r e t r o u ve s u r la majorit des moteurs de recher- che. le SearCH engine marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s -
  • 23. Po u r c e l a , i l fa u t t e n ir compte de 3 notions majeures dans Il nest pas possible dacheter son positionnem e n t n at u - l o p t i m i s a t i o n d e s o n rfrencement naturel : rel ou son insertion dans lindex sur la majorit d e s m o - l e c o n t e n u d e l a page, teurs de recherche du march et il est obligato i r e d o p- l a c o n s t r u c t i o n de la page, timiser ses pages pour apparatre dans les ind e x d e c e s l e s l i e n s p o i n t a nt vers la page. moteurs. L e c o n t e n u d e c h aq u e page doit tre original et construit. leS lienS SPOnSOriSeS Vo u s n e p o u ve z e s prer avoir un bon positionnement si vo u s u t i l i s e z d u c o ntenu dj produit sur internet. Par Il existe une autre forme de rfrencement : l e s l i e n s c o n s q u e n t , vo u s d evez proposer un contenu indit, ori- sponsoriss. Par dfinition, les liens sponsoris s n e s o n t g i n a l e t r i c h e e n i n f ormations. pas gratuits et ncessitent un budget pour tr e m i s e n place. L a c on s t r u c t i o n d e l a page est galement un lment im- p o r t an t . Vo t r e p a g e doit respecter un certain nombre de s t a n d a r d s w e b e n c e qui concerne le langage de program- m at i o n e t s o n a r c h i tecture. Pour valoriser votre contenu, vo u s d e ve z r e s p e c t er les rgles tablies : titres perti - n e n t s , p a ra g ra p h e s , mots cls... L e s l i e n s p o i n t a n t s vers vos pages rpresentent un dernier l m e n t m a j e u r d u n positionnement efficace. Tous ces l i e n s s o n t r e p r s e n t atifs de la popularit de votre site. C e s 3 l m e n t s s o n t indissociables ! Ne travailler quun s e u l l m e n t n e g arantit pas une amlioration notable du p o s i t i o n n e m e n t e n bonne place sur les moteurs de re- - Exemple Google - La zone orange reprsente les zones de liens sponsoriss. La zone blanche cherche. reprsente les rsultats des requtes issus du rfrencement naturel des sites. le SearCH engine marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 24. L e s l ie n s s p o n s o r i s s permettent dacheter un positionne- La force de ces campagnes est de pouvoir tre aj u s t e ,m e n t s u r u n e r e q u te mais lapparition du rsultat ne se amliore ou arrte nimporte quel moment e n f o n c t i o nf a i t p a s s u r l i n d e x gnral du moteur mais sur la partie des rsultats analyss pendant le suivi de ces ca m p a g n e s .s p c i f i q u e m e n t r s e rve aux liens sponsoriss. Enfin les campagnes de liens sponsoriss sont l a r g e m e n t personnalisables au niveau du contenu des ann o n c e s e tL e s c a m p a g n e s d e l i ens sponsoriss permettent de se pla- de leur destination, le tout en fonction de la lo c a l i s a t i o nc e r f a c i l e m e n t s u r un grand nombre de requtes sur les gographique de linternaute qui utilise loutil d e r e c h e r-m o t e u r s d e r e c h e r c he, le tout en fonction du budget al- che.l o u c e s c a m p a g n es de liens. Le cot est variable sui-van t p l u s i e u r s c r i t r es : l e n o m b r e d e requtes o vous souhaitez vous pla - en SyntHeSe cer Deux outils pour d e u x s t ra - l a n o t o r i t e t la valeur du mot, lachat de mots tgies bien distinc t e s . D u n e c l s s e f ai s a n t a ux enchres. Plus il y a de demandes part, le rfrence m e n t n a- s u r u n m o t c l , plus celui-ci sera lev et plus il fau - turel va se constr u i r e d a n s d ra m o n t e r l e c ot dachat pour apparatre dans les le temps afin dob t e n i r u n e p r e m i e r s r s u l t a ts des liens sponsoriss. Par exemple, visibilit sur le lon g t e r m e . p o u r a p p ara t r e dans les 3 premires positions sur la Dautre part, les c a m p a- r e q u t e a g ra f e , il faudrait acheter votre clic envi- gnes de liens sp o n s o r i s s r o n 0 , 2 5 . Po u r l a requte Marrakech, le cot au clic sont souvent prsentes pour combler un dfici t d a n s l e moye n s e rai t d e nviron 0.80 (informations indicatives positionnement naturel ou pour apparatre l o c c as i o n aot 007). dvnements ponctuels car le cot de ces cam p a g n e s L e n o m b r e d e fois o le lien est cliqu. En effet, ces long terme sur des requtes populaires peut ra p i d e m e n t c a m p a g n e s r e s p ectent la rgle du paiement au clic. senvoler. le SearCH engine marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 3
  • 25. la rFrenCe Le groupe Pierre et Vacances, vu sa croissanc e a c t u e l- le, a bien saisi lintrt dtre rapidement le le ad e r s u r WWW.PV-HOliDayS.Fr son march en dveloppant son rseau. Aujou r d h u i , l a Pierre et Vacances - location de rsidences de vacances marque Pierre et Vacances est prsente dans 5 p ay s e t propose son portail internet, PV Holidays, en l an g u e s Sur un m ar c h concurrentiel, comment le groupe diffrentes. P i e r r e e t Va c a n c e s a-t-il russi simposer comme le lea- d e r e u r o p e n d e l a location de rsidences de vacances? Pour accrotre constamment ses rservations, la s o c i t a E n g ra n d e p a r t i e g r ce sa stratgie commerciale en li - mis en place une stratgie importante de liens s p o n s o r i- g n e e t a u m oye n d e sa visibilit sur le web avec son por- ss et une animation rgulire du site internet. t a i l P V H o l i d ay s . E n e f fe t , s u r l e m a r ch du voyage, du e-tourisme et de la Aujourdhui la marque Pierre et Vacances est pr s e n t e s u r l o c a t i o n , d e n o m b r e ux acteurs se battent pour attirer le la majorit des systmes de liens sponsoriss p o u r d ve- m ax i m u m d i n t e r n a u tes sur leur site. lopper son trafic en ligne, Google Adwords, Yaho o Se a r c h Marketing, Microsoft Adcenter pour ne citer que l e s p l u s importants. Cette stratgie de positionnement via les liens c o m m e r- ciaux sappuie sur un nombre important de requ t e s t o u- tes complmentaires. Pierre et Vacances dispose de ce fait dune pr s e n c e e n ligne massive avec une slection de mots en rap p o r t ave c les vacances, la location, les villes le SearCH engine marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 26. De p lu s , l a s l e c t i o n de requtes reste valable pour cha- lev, plus vous aurez de chances de vous rapp r o c h e r d ec u n d e s s i t e s d u g roupe. Le groupe Pierre et Va cances la tte de cette liste.d i s p os e d a u t r e s m a rques pour la location de rsidences : Sur la requte location vacances, Pierre et Va c a n c e sM a e va , M G M , L a t i t u des Hotels, Pierre et Vacances City en apparat premier de la zone premium de Goog l e .p l u s d e s a m a r q u e P ierre et Vacances. Il en est de mme sur les autres grands moteu r s d e r e-M a i s d an s c e c h o i x large, il faut relativiser le potentiel cherche :d e s d i f f r e n t s m o t s . Pierre et Vacances ne simpose pass u r c h a q u e r e q u t e en tte de liste. En effet, on constate En complment de ces campagnes de liens sp o n s o r i s sq u i l e x i s t e d e u x zones de liens sponsoriss : la partiec l a s s i q u e s u r l a d r oite du moteur de recherche et unezo n e p r e m i u m q u i se trouve avant mme les pr emiersr s u l t a t s n a t u r e l s s i tus au centre de la page.Po u r ra p p e l , l a p l a c e de votre annonce se dfinit en fonc-t i o n d u m o n t a n t a u clic que vous tes prt payer, de lap o p u l a r i t d e l a r e qute ainsi que de nombreux autres Prsence en zone premium la fois sur le moteur Live.com de Micro- soft (ci-dessus) et sur Yahoo search (ci-dessous)c r i t r e s i n t ra s q u e s vos pages. Mais plus le montant est le SearCH engine marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 5
  • 27. s u r l e s m o t e u r s , l e portail PV-Holidays.com est fortement en QuelQueS CHiFFreS a n i m . P i e r r e e t Va cances utilise son site internet pour Le groupe Pierre et Vacances a ft ses 0 ans e n 0 0 7 p r o p o s e r d e s l o g e m ents la location, pour effectuer les autour de ses marques : Pierre et Vacances, Mae va , R s i- l o c a t i o n s e t n o t a m ment les locations de dernire minute. dences MGM, Htels Latitudes et Center Parc. E n e f fe t , l e c a ra c t re instantan et la facilit de mise j o u r d u n s i t e i n t e r n et permet de proposer les offres des En 00, le groupe Pierre et vacances : p r i x avan t a g e u x p o ur le client, ce qui augmente le taux millions deuros de chiffre daffaires d o c c u p a t i o n . C e t t e stratgie de location la dernire mi- , millions de clients n u t e s e r e n fo r c e d u ne campagne demailing auprs de la 5 000 logements en Europe base clients. une prsence dans 5 pays pour ses locatio n s Les offres de dernires minutes sur le portail Pierre et Vacances. le SearCH engine marketing - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 28. leXemPle en eurOrgiOnWWW.SaVeur-Biere.COmSite de vente de bires en ligne Saveur Bire, jeune socit cre courant 007, propose : la vente en ligne de bires, des produits annexes, du contenu informatif sur les brasseries et lunivers de la bire.L a g ran d e d i ff i c u l t pour un site de e-commerce rcent Saveur Bire a anticip ce phnomne afin dtr e p r s e n te s t d a p p a ra t r e ra p i dement et fortement sur les moteurs le plus rapidement possible sur les moteurs de r e c h e r c h ed e r e c h e r c h e . E n e f fet, lanalyse des points dentre sur ds sa mise en ligne. Linsertion dans les index d e s d i f-u n s i t e i n t e r n e t i n d ique que 30% des visiteurs arrivent frents moteurs de recherche ne se fait pas in s t an t a n -v i a l e s m o t e u r s d e recherche (rfrencement naturel et ment . Nous avons indiqu pralablement limpo r t a n c e d uc a m p a g n e d e l i e n s sponsoriss confondus), 3% via des contenu, de la structure de la page et du nombr e d e l i e n sl i e n s ave c d a u t r e s sites et 7% par un accs direct : url pointant vers ladresse du site.d u s i t e o u f avo r i s ( tude Xitimonitor / 005). Pour ce faire, une stratgie de rfrencement a t d - cide et mise en place en amont du projet, ava n t m m e le lancement du site. Dans les mois qui on t p r c d le SearCH engine marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 7
  • 29. l o u ve r t u r e d u s i t e e-commerce au public, Saveur Bire a Pour mettre en ligne cette diversit de con t e n u s , a c t i v p l u s i e u r s l e v i ers permettant dindexer du contenu Saveur Bire a choisi un outil unique de g e s t i o n e t d e s e p o s i t i o n n e r ainsi sur les principales requtes par de contenu (Content Management Systems - C M S ) , anticipation. Dotclear, pour la structuration des informatio n s . L e p r o c e s s u s s ar t i c ule autour de plusieurs outils : p l u s i e u r s m o i s avant le lancement de lactivit de ve n t e e n l i g n e , u n site de contenu a t publi pour s o u m e t t r e a u m oteur de recherche du contenu en ra p p o r t ave c l a c tivit du site e-commerce. Il tait a i n s i p o s s i b l e d e travailler sur le futur positionne - me n t d u s i t e s aveur-biere.com c e t t e o p t i m i s ation de contenu passe par la mise e n l i g n e d e b a s es de donnes sur les bires du mo n d e , s u r l e s brasseries et sur le monde de la bire. E n p l u s d e c e t ravail sur le contenu, une recher- c h e d e l i e n s p o i ntants a t entreprise avec une Les actualits du site saveur-biere.com sont gres par un systme de c a m p a g n e d i n s c ription auprs dannuaires spcia- gestion de contenu qui est personnalis et compltement intgr au site de commerce en ligne. l i s s e t s u r t o u t la mise en place de partenariats ave c d a u t r e s p o rtails dinformations : La qute du meilleur positionnement ne sarr t e p a s e n b i b l e b i e r e . c o m , l achope.com, paradis-biere.com. amont pour Saveur Bire. Le site de commerce e n l i g n e construit sur une base dOsCommerce (solution d e c o m- le SearCH engine marketing 8 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 30. m e r c e e n l i g n e o p e n source) respecte les standards web Le Search Engine Marketing nest quun des lev i e r s m a r-a c t u e l s ( X H T M L e t CSS). Il est de plus coupl au syst- keting utilis par Saveur-Biere.com pour dvelo p p e r s o nm e d e g e s t i o n d e c ontenu dj en place depuis plusieurs trafic. En complment, le site utilise une strat g i e d a f-mois. filiation avec dautres sites internet. Des camp a g n e s d e mailing papier et demailing renforcent ces outi l s d e g -Au j o u r d h u i , p l u s d e 000 pages indexes (sur le moteur nration de trafic et de chiffre daffaires.d e r ec h e r c h e G o o g l e) donne une prsence sur les princi-p a u x m o t s o u g r o u p es de mots concernant la bire et cela Au final, Saveur-biere.com communique largeme n t s u r l e ss u r l e s 3 p r i n c i p a u x moteurs de recherche (Google, MSN mdias traditionnels, type presse spcialise e t s u r l e sL i ve , Ya h o o ) . nouveaux mdias online comme Twitter. Saveur-B i e r e . c o m propose ses clients de senregistrer ce nou ve a u s e r-E n p lu s d e c e t t e o p timisation du rfrencement naturel, vice pour recevoir directement, sur leur tlphon e m o b i l e ,S ave u r- Bi e r e . c o m d veloppe sa stratgie de liens sponso- les dernires informations du site et les promoti o n s .r i s s a u p r s d e c e s 3 principaux moteurs. Cette stratgiep e r m e t S ave u r- Bi ere.com de se positionner sur de nou-ve l l e s r e q u t e s o u s ur des requtes moins bien exp loites Campagne de communication offline Saveur-biere.com dansp a r s o n r f r e n c e m ent naturel. le magazine spcialis Bire magazine le SearCH engine marketing 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 9
  • 31. le PreStataire S ave u r- Bi e r e . c o m a fait appel Open Resources pour la http://adcenter.microsoft.com/ c r at i o n g ra p h i q u e , la gestion des contenus, loptimisa - Dautres services de liens sponsoriss sont g a l e m e n t t i o n d u r f r e n c e m e nt et la configuration de la boutique disponibles pour apparatre sur les portails de c o n t e n u . en ligne. http://fr.mirago.com/ 3 3 g ra nde rue - 59 00 Roubaix w w w. o p e n r e sources.fr - +33 30 58 980 en SaVOir PluS http://www.miva.com/fr/ leS aCteurS lienS internet L e s m o t e u r s d e r e c herche proposent chacun leur propre http://www.abondance.com s e r v i c e d e c a m p a g n es de liens sponsoriss. Voici le s prin- http://www.webrankinfo.com c i p au x s e r v i c e s s u r l e march. OuVrage Rfrencement .0, Olivier Andrieu, 00, disp o n i b l e e n h t t p : //adwords.google.com/ ligne sur http://www.livre-referencement.com h t t p : / / s e archmarketing.yahoo.com/ le SearCH engine marketing3 0 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 32. la CO-CratiOn & la PartiCiPatiOn Le crowdsourcing leS OBJeCtiFS R d u i r e vo s c o ts de production A m l i o r e r vo t r e crativit, vos innovations, vos produits Ap p o r t e r u n e r i chesse supplmentaire vos pro- d u i t s p a r l a p a r t i cipation des utilisateurs le COnCePtPo u r q u o i f a i r e a p p el un prestataire unique alors que lem ar c h r e g o r g e d e personnes capables de vous aider ?,vo i c i l e p o i n t d e d p art de la co-cration. La plateforme de vente de photos istockphoto propose plus de 2 millions de photos libres de droits mises dispositionL a c o - c r a t i o n e s t u ne alternative lexternational isation par des amateurs et des professionnels.t ra d i t i o n n e l l e d e l a production. Dans une logique dexter- Lexemple dIstockphoto.com est bien reprse n t a t i f d un a l i s a t i o n , l e n t r e p r ise confie des prestataires exter- concept. Au lieu de faire appel un photograph e p r o f e s-n e s u n e p ar t i e d e s a production. Ainsi elle va limi ter et sionnel pour lachat de clichs pour des illustrati o n s , vo u sc o n t r o l e r s e s c o t s de production et rduire considrable- pouvez faire votre choix, sur istockphoto, de c l i c h s d em e n t l e s r i s q u e s e n les rpercutant sur ses prestataires. qualit professionnelle pour un prix largement i n f r i e u rL e c o - c r a t i o n s e s t dveloppe partir de ce constat en (de $ 5$). Dans ce cas prcis, loffre globa l e e s t e ns e b a s a n t s u r l e s s ervices qui peuvent tre rend us par concurrence avec le prestataire unique. Dun cot u n p h o-l e n s e m b l e d e s i n t e r nautes. tographe professionnel et de lautre une importa n t e c o m- munaut de photographes amateurs. la CO-CratiOn & la PartiCiPatiOn 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 3
  • 33. COmment Faire ? la CO-CratiOn DeS PrODuitS (CrOWD- I l e x is t e d i ff r e n t s niveaux de co-cration et de lintgra - SOurCing) t i o n d e l i n t e r n a u t e dans ce processus. La traduction anglaise du crowdsourcing serait a p p r o- visionnement par la foule. Cette dfinition me t b i e n e n leS COmmentaireS DeS internauteS exergue la notion de contributeurs multiples cap a b l e s d e L e s co m m e n t ai r e s d es internautes constituent une forme rpondre vos besoins. d e c o - c r a t i o n p o u r l entreprise. Les internautes, par leurs Le principe est de demander aux amateurs et a u x p r o- av i s , vo n t i n fo r m e r lentreprise facilement sur lachat et fessionnels, sur leur temps libre, de travailler p o u r vo u s . s u r l u t i l i s a t i o n d u produit. Cette source dinformation Le travail effectu dans le cadre de la co-cratio n e s t r - r i c h e p e r m e t l e n treprise de trouver, dans lensemble munr des niveaux plus faibles que la presta t i o n d u n d e s c o m m e n t a i r e s disponibles, des pistes de recherche, acteur traditionnel. Cependant, certaines except i o n s e x i s- d a m l i o ra t i o n d e s produits existants, de dveloppement tent concernant le caractre financier de la co-c r a t i o n : e t d i n n ova t i o n p o u r de nouveaux produits. certains produits sont aujourdhui dvelopps g ra t u i t e - L e s c o m m e n t a i r e s n e servent pas uniquement obtenir ment et mis la disposition de tous. Cest la par t i c i p a t i o n u n r e t o u r s u r l e s p r oduits, ils sont galement un excellent de chacun pour tous. Les exemples les plus con n u s s o n t ve c t e u r d e c o m m u n i cation. En effet, plus de la moiti des Wikipedia, lencyclopdie mondiale gratuite ou e n c o r e l e i n t e r n a u t e s s e ra i e n t enclins acheter un produit ou un systme dexploitation libre Linux. s e r v i c e a p r s l a l e c ture dun commentaire positif (tude Aujourdhui, lencyclopdie en ligne Wikipedia regroupe plus de 5 millions darticles travers I p s o s 0 0 ) . L e s i n ternautes rdacteurs de commentai- le monde, avec plus de 75 000 contributeurs. Cette encyclopdie est disponible en 100 langues r e s d e v i e n n e n t a l o r s reprsentants et prescripteurs de la diffrentes. Wikipedia repose uniquement sur la m ar q u e o u d u p r o d uit, Amazon.com en a fait un lment contribution des utilisateurs. Les seuls contributeurs sur le site sont les internautes et il nexiste pas de d e s u c c s d t e r m i n ant dans son business model. vrification systmatique des articles, ce sont les internautes qui autorgulent la vracit des articles la CO-CratiOn et la PartiCiPatiOn3 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 34. Da n s u n e s t ra t g i e de co-cration, linternaute peut inter- la vision dune ou deux quipes de recherch e m ai s ve n i r d e u x t a p e s importantes : une communaut large dindividus. l a c on c e p ti on du produit : les internautes conoi- la slection des produits : Les interna u t e s vo n t ve n t l e s p r o d u i t s. En gnral cette conception par slectionner les produits quils prfrent; vo u s d e l in t e r n a u t e s e b ase sur la crativit et le graphisme. choisir ensuite lesquels mettre en vente. Ce p r o c d a C e p e n d a n t , i l e s t tout fait possible dutiliser les in- pour avantage de limiter le risque au lancem e n t d u n t e r n a u t e s d a n s l a rsolution de problmes techniques produit. Les informations rcupres permet t e n t g a- o u d a n s l a r a l i s ation de produits technologiques. lement de donner une tendance et de mieux c o n n a t r e vos visiteurs et vos acheteurs ainsi que leurs g o t s . La co-cration a lavantage de limiter les ri s q u e s e n amont. Vous obtenez des utilisateurs des retou r s e t d e s rsultats rapides, rsultats qui peuvent tre p o s i t i fs o u ngatifs mais qui donnent lavantage de mieux c o m p r e n- dre les besoins de votre march. La co-cration ncessite une ouverture de len t r e p r i s e , celle ci doit tre prte communiquer sur ses p r o d u i t s Innocentive.com est une plateforme de mise en relation dentreprises qui ont des problmes resoudre. et laisser la parole aux utilisateurs avec le r i s q u e d e Une communaut de plus de 120 000 chercheurs sest constitue cet effet recevoir des avis ngatifs qui doivent avant tout t r e p r i s Po u r l a c o n c e p t i on et la crativit, il est plus intres- comme une source de progression et dvolution . s a n t d avo i r u n l arge spectre et douvrir au ma ximum l es c h a m p s d e r e cherche. Ainsi, on ne se limite plus la CO-CratiOn & la PartiCiPatiOn 7 s t ra t g i e s e - m ar ke t in g i l l u s t r e s - 3 3
  • 35. la rFrenCe linternaute, Crateur DeS ViSuelS Pour la personnalisation des tee-shirts, les in t e r n a u t e s WWW.tHreaDleSS.COm proposent leurs visuels. Avec ce systme, il est f a c i l e d e Vente en ligne de tee-shirts personnaliss sur la base de la co-cration toucher une communaut de designers capable s d e p r o- duire des visuels imprimer sur les tee-shirts. L ava n t a g e T h r e a d l e s s e s t u n e socit amricaine qui vend des tee- est de ne pas se limiter un seul designer et p a r c o n s - s h i r t s s u r i n t e r n e t . Cette socit, cre en janvie r 000 quent une seule patte graphique. Ainsi de n o m b r e u x p a r d e s i g n e r s d e Chicago, ne cesse de se dvelopper univers graphiques diffrents peuvent tre ab o r d s . L a d e p u i s s o n l a n c e m e nt avec, en 007, louverture dune motivation est galement au rendez-vous pour l e s a r t i s- b o u t i q u e d a n s l e c e ntre de Chicago. tes, puisque la rcompense est de 500$ si le v i s u e l e s t T h r e a d l e s s s e b a s e entirement sur la co-cration, lin- imprim. Il est alors intressant pour de nombr e u x d e s i- t e r n au t e t a n t a u c entre de lentreprise. Cette fo rte in- gners de proposer des visuels sur Threadless pou r e s p r e r t g ra t i o n d e s i n t e r nautes dans la cration des produits t i e n t l a n a t u r e m me du produit, le tee-shirt, produit f a c i l e m e n t p e r s o n n a lisable et dclinable. La nature mme d u s u p p o r t r e n d p o s sible lintgration de linternaute dans l e p r o c e s s u s d e f ab r ication. Ds le menu de navigation principal, linternaute a la pos- sibilit de participer sur le site, que ce soit en proposant un visuel, en votant pour un visuel ou en proposant une photo de la mise en situation des tee-shirts Threadless. Le page daccueil de Threadless.com donne directement le ton avec une mise en avant de la participation dans son menu de navigation. la CO-CratiOn et la PartiCiPatiOn3 - 7 s t ra g gies e-marketing illustres
  • 36. vo i r i m p r i m e r l e u r s oeuvres. A lheure actuelle, plus de5 0 0 m o d l e s d i f f r e nts ont t imprims et 500 designerso n t t r c o m p e n s s pour leur travail. linternaute, SleCteur DeS ViSuelSC h e z T h r e a d l e s s , l i nternaute intervient galement dansl a s l e c t i o n . L e s d esigners propose leurs visuels sur les i t e e t m a i n t e n a n t une autre partie de la communautT h r e a d l e s s e n t r e e n jeu pour noter les diffrents visuels.Pa s m o i n s d e 3 0 0 000 personnes soccupent rgulire-m e n t d e c e t t e a c t i v i t. En effet, chaque visuel est soumisa u vo t e d e l a c o m m unaut pendant une dure dtermine Chaque viseul soumis dispose dune page de vote, allant de 1 5 avec une option dachat. De plus tous les utilisa-e t la f i n d e l a p r i ode on connait son sort. Si celui ci at- teurs peuvent mettre un commentaire sur le visuel quils laient apprci ou nont e i n t u n e n o m b r e s uffisant de votes, il pourra tre choisip o u r t r e i m p r i m e t ainsi rcompenser son crateur des Mais loption parfaite pour Threadless se nomm e500$ promis. Id buy it, tell me if it wins, qui veut littral e - ment dire je mets une option dachat, prven e zL e s vo t e s s o n t t r s importants pour Threadless, ils don-