isolement protecteur et diagnostics infirmiers

Click here to load reader

Post on 25-Jun-2015

1.391 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

ISOLEMENT PROTECTEUR ET DIAGNOSTICS INFIRMIERSDEHAYS Claire FIEVET Sylvain RENOUT GryIFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

1

SOMMAIREy y y y y y y y y y y y y y y

Lgislation Objectifs Matriels et conditions Aide et soutien psychologique Soins au patient en isolement protecteur Avant de placer le patient en chambre strile Pendant lisolement Soins dhygine Alimentation et hydratation Administration de mdicaments Transport du patient Entretien biquotidien de la chambre et du mobilier A la sortie du patient Incidents accidents complications Information et ducation du patientIFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 2

y

Lisolement protecteur est exig pour un patient fragile ou prsentant un dficit immunitaire svre. Il ncessite des prcautions rigoureuses dhygine, notamment la strilisation de tout objet entrant dans le milieu protg pour viter la pntration des agents infectieux dans lenvironnement immdiat du patient. Les soins au patient en isolement consistent choisir les mesures appropries et la dure de leur maintien en fonction du but de lisolement. Les mesures de prvention ne sont en gnral pas standardises ; elles doivent sadapter chaque situation qui requiert un isolement. En raison de lisolement physique et de la limitation des dplacements du patient, les soins relationnels revtent une importance particulire en raison de limpact de lisolement sur le moral du patient.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 3

y

y

LgislationLa mise en uvre des mesures disolement et leur interruption sont dcides et prescrites par le mdecin. (art. 4311-7) y Les soins et la surveillance des patients en isolement septique ou protecteur relvent du rle propre de linfirmire ainsi que la maintenance du matriel et notamment de la chambre quipe dun flux laminaire vertical (art. 4311-5)yIFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 4

Objectifs et rle infirmiery y y y

y y

Participer au choix des mesures de prvention adaptes la situation. Mettre en uvre ces dispositions et les faire respecter. Eviter toute diffusion des agents infectieux partir dun patient infect (isolement septique) Eviter toute contamination du patient par des microorganismes transmis par lenvironnement, dautres patients, les soignants et les visiteurs. (isolement protecteur) Assurer une protection optimale des patients en appliquant les rgles dhygine. Apporter un soutien psychologique au patient et ventuellement son entourage afin de les aider surmonter les effets de lisolement.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

5

Matriels et conditionsy y y y y y y y y

Savon antiseptique pour le lavage des mains ; Gants usage unique non striles ou striles (patients neutropniques) avec manchettes Masque Surblouse (appele aussi Sarrau ) Lunettes si risque de projections Couvre-chaussures Bonnet Sac limination du linge souill Sac limination des dchets -Chambre seule selon le contexte. De prfrence prvoir une pice en dpression pour lisolement septique et en suppression en ce qui concerne lisolement protecteur. -Chambre flux laminaire vertical selon la situation.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 6

Aide et soutien psychologiquey

y y y y y

Rduire la sensation psychologique et physique disolement. Prendre le temps de linformer lui et son entourage sur les modalits de mise en uvre. Prendre le temps dcouter le patient parler de sa perception de la situation et de ses inquitudes. Montrer de lintrt au patient et pratiquer lcoute active. Identifier un sentiment de solitude, dennui, une anxit lie lisolement. Evaluer la capacit du patient sadapter un isolement prolong. Chercher connaitre la perception du patient vis-vis de la restriction de sa libert individuelle ou de la perte dune certaine indpendance.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 7

Aide et soutien psychologiquey

y y y y y y y

Evaluer le degr dimpuissance ressenti par le patient en notant ses expressions, ses ractions face au traitement, la pathologie et lisolement. Identifier un sentiment de culpabilit (peur de contaminer les autres) valuer la perception par le patient dun changement de son image corporelle. Soutenir le patient dans ses phases de dcouragement Rechercher avec le patient un moyen dadaptation Trouver avec laide du patient un moyen doccupation (tlvision, radio ) Inciter le patient se mobiliser dans sa chambre si son tat le permet Faire en sorte de rendre agrable la chambre du patient : viter le dsordre et veiller lentretenir deux fois par jour.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 8

Soins au patient en isolement protecteury

Prvoir une chambre seule, au mieux avec un sas ou un systme de traitement et de renouvellement de lair avec mise en surpression de la chambre afin de ne pas faire entrer de particules en suspension dans lair, ou quipe dun systme de traitement de lair par flux laminaire vertical. Celui-ci intgr une climatisation de lair place la chambre en surpression et permet larodcontamination de lair par filtration. Lair strile balaie en continu lenvironnement du patient, partir de la pulsation de lair au travers dun filtre plac dans le dais du lit ou voute. Maintenir la porte de la chambre ferme dans tous les cas Se laver les mains avec un savon antiseptique dans le sas dentre ou dans la chambre du patient avant denfiler la tenue de protection et juste aprs. Se laver les mains galement avant et aprs chaque contact avec un patient. Utiliser de la vaisselle strile et une alimentation strile.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 9

y

y

y

Soins au patient en isolement protecteury

Effectuer un double habillage : avant dentrer dans la chambre, enfiler la tunique et un pantalon usage unique, des couvre-chaussures. Dans la chambre et hors du flux, se laver les mains, et dans lenceinte du flux revtir une tenue strile usage unique : bonnet, bottes, masque, surblouse et gant. Placer un criteau sur la porte de la chambre pour prvenir les visiteurs et les professionnels de sant de se renseigner sur les mesures prendre. Faire respecter les consignes lensemble de lquipe soignante et lentourage du patient. Placer le matriel tel que thermomtre, appareil de mesure de la pression artrielle dans la chambre, exclusivement rserv lusage du patient. Utiliser du linge strile pour un patient greff, brul, ou souffrant dune maladie hmatologique. Eviter de transporter le patient hors de la chambre. Si le dplacement est indispensable, faire porter un masque au patient et informer le service de transport et le service qui reoit le patient des prcautions prendre.

y

y

y

y

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

10

Avant de placer le patient en chambre striley y y y y y y y y y y

Vrifier la propret des locaux Placer dans la chambre ou dans le sas daccs le matriel disponible pour les soins Sassurer que le patient a compris lintrt de lisolement Striliser les objets personnels du patient Sassurer de la prsence dun tlphone et de la tlvision afin de rompre lisolement du patient Faire prendre au patient une douche avec un savon antiseptique et le scher avec une serviette et un drap strile, puis lui donner des couvres chaussures Lui faire revtir une tenue strile son son entre sous le flux laminaire Pratiquer une dcontamination digestive systmatique avant lentre en zone strile et pendant toute la dure sjour selon la prescription mdicale Solliciter une aide pour effectuer certains soins afin dviter de sortir du champ couvert par le flux Striliser ou dsinfecter les objets personnels du patient soit avec un dsinfectant de surface, soit lautoclave Limiter le nombre de personne dans la chambre : pas plus de deux soignants lors des soins, et un visiteur la fois durant un temps limit.

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

11

Pendant lisolementy y

y y y y y

y

Evaluer chaque jour lasthnie du patient pour dterminer laide dont il aura besoin Administrer sur prescription mdicale des antalgiques avant les soins les plus douloureux aprs avoir valu lintensit de la douleur laide de lchelle en vigueur Organiser les soins qui sollicitent le plus les forces physiques du patient aux moments ou le patient se trouve le plus nergique Augmenter ou diminuer le niveau dactivits et de participation du patient en fonction de sa tolrance leffort quilibrer les activits quotidiennes au cours de la journe Mnager des moments de repos entre les soins demander aux visiteurs de mettre un masque, des surchaussures, deffectuer un lavage antiseptique des mains et de revtir une blouse avant dentrer dans la chambre rappeler lentourage du patient de ne pas entrer dans lespace protg par laction du flux laminaire.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

12

Soins dhygine corporelley

Effectuer les soins dhygine avec un savon antiseptique et de leau strile filtre ou de leau bacteriologiquement pure. Evaluer ltat de la cavit buccale chaque jour et effectuer des soins de bouche 5 6 fois par jour avec une solution antiseptique ou une prparation base de bicarbonate de sodium. Respecter lintimit du patient, en tablissant avec lui et son entourage, les horaires de certains pour quils puissent tre effectus sans que le patient soit drang.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 13

y

y

Alimentation et hydratationy

Donner au patient une alimentation strile et/ou dcontamine au four air puls ou cuit par cocotte minute. Ne pas utiliser le four micro-onde. Ouvrir le premier emballage des couverts, assiettes de saisir le deuxime emballage et demander au patient

y

y y

Laver les fruits leau strile et laisser le patient les plucher lui-mme Ouvrir les emballages, les aliments unitaires et striles sous la hotte flux laminaire ou dsinfecter les emballages avant de les tendres Noter chaque jour ce que le patient manger Donner au patient des petites bouteilles deau afin dviter que leau ne stagne trop longtemps Surveiller le transit du patient afin de dceler une ventuelle constipation

y y

y

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

14

Administration de mdicamentsy y

y y y y y

Protger tous les raccords, robinets, rampes avec un pansement strile. Prparer toutes les perfusions, injections, etc. sous la hotte flux laminaire et appliquer un antiseptique sur tous les flacons. Administrer la polyantibiothrapie et le traitement antifongique en fonction des prescriptions. Planifier et administrer les mdicaments en limitant le nombre de manipulations. Surveiller la tolrance du patient et dceler les complications de lventuelle chimiothrapie. Surveiller les constantes toutes les trois quatre heures pour dceler dventuelles complications Effectuer un bilan des entres et des sorties toutes les six heures ou plus selon les prescriptions mdicales pour vrifier la quantit durines mises.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 15

Transport du patienty

y y

y y y

En cas dexamen effectuer en dehors de la chambre : prvoir avec le service prestataire lhoraire de lexamen ; Demander au patient denfiler une blouse strile et denfiler un masque. Lallonger sur un brancard nettoy et dsinfect, recouvert dun drap strile. Acheminer le patient en sarrangeant de manire ce que le patient nentre en contact avec dautres patients. Dsinfecter la table dexamen avec un produit nettoyant dcontaminant Rester proximit du patient pendant lexamen afin de le ramener sa chambre le plus vite possible. Effectuer une toilette au patient son retour, changer ses vtements et les pansements.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 16

Entretien biquotidien de la chambre et du mobiliery

Surveiller lhygromtrie et la temprature de la chambre chaque jour Nettoyer lensemble du mobilier avec une chiffonnette propre imbibe dune solution nettoyante et dsinfectante, ne pas essuyer pour laisser le produit agir Nettoyer les sols avec un mme produit en utilisant un matriel spcifique sous le flux laminaire et un autre pour la zone se trouvant lextrieur du flux Nettoyer et dsinfecter lavabo et sanitaire aprs chaque utilisation Nettoyer et dsinfecter le matriel utilis pour lentretien aprs emploiIFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010 17

y

y

y

y

A la sortie du patienty y y y y y y y y y y y

Remettre en tat la chambre et ses installations Faire changer les filtres du flux Contrler lensemble du matriel pour effectuer les rparations avant dhospitaliser un autre patient Effectuer un lessivage de la chambre Nettoyer et dsinfecter lquipement fixe Dmonter, nettoyer et dcontaminer le siphon du lavabo Changer la housse du matelas Prvoir un cycle de formolisation par arosolisation, laisser au contact et arer Effectuer la rfection de lit Nettoyer et dsinfecter le sol Rinstaller le mobilier et les quipements de la chambre Prvoir un deuxime cycle de formolisationIFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

18

Incidents accidents - complicationsy y

y

y y

y

Dissmination des micro-organismes lie au non-respect des prcautions disolement septique Contamination du patient lie un non-respect des mesures strictes respecter dans le cas de lisolement protecteur ou une absence de prcautions pour isoler la chambre lors de travaux proximit. Complications du traitement antimitotique : mucite, difficult avaler, vomissements, diarrhe, amaigrissement, fatigue. Sentiment dimpuissance li lisolement. Peur lie la perception de la gravit de la situation et de la pathologie, la mconnaissance des traitements et lisolement Septicmie lie la constipation pour le patient en isolement protecteur.IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

19

Information et ducation du patient

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

20

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

21

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

22

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

23

IFSI de Saint-Quentin Promotion 2007/2010

24