la premi ère renaissance en sculpture

Download La premi ère Renaissance en  sculpture

Post on 06-Jan-2016

79 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La premi ère Renaissance en sculpture. Révision: L’évolution de la sculpture durant le Moyen Âge , sculpture romane, gothique La sculpture de la Première Renaissance à Florence: Donatello. L’évolution de la sculpture médiévale. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

La sculpture gothique

La premire Renaissance en sculpture

Rvision: Lvolution de la sculpture durant le Moyen ge, sculpture romane, gothiqueLa sculpture de la Premire Renaissance Florence: Donatello1Lvolution de la sculpture mdivaleDe la sculpture romane la sculpture de la premire Renaissance: lmancipation du cadre, le regain du corpsNous avons vu lvolution de la sculpture mdivale: la sculpture romane est toujours lie au mur, elle orne la faade, le portail ou les colonnes, elle nest jamais libre, en pied. Le corps du prophte Jrmie est dcharn et dsarticul, il reprends au trumeau la forme des pidroits. Nous ne pouvons pas limaginer sans son cadre.

partir du Xime sicle3La sculpture va voluer du XIIme au XIIIme sicle:du relief li au trumeau (roman, dbut XIIme), par la figure-colonne, la figure toujours en forme de colonne, mais dtache, occupant une niche part, mais adosse la colonne (lart gothique, dbut XIIIme).

Dbut XII, XIIme, dbut XIIme Saint Pierre de Moissac, dbut XIIme, Cathdrale de Chartres, 1) oko 1145-1170, Zapadna fasada, srednji portal, glavni Kraljevski portal, figura na dovratniku, 2)portail nord, vers 1210, 4

Lvolution de la sculpture durant le XIIIme sicle:si les corps ont toujours la forme dune colonne, les ttes ne sont plus dans la ligne du corps

Katedrala u artru (Chartres), Le portail nord, dbut XIIIme, Les figures du transept sud, du XIIIme sicle:5Gothique: les ttes ne sont plus dans la ligne des corps (Cathdrale de Chartres, portail occidental 1145-1170, portail nord, vers 1210)

Cathdrale de Rheims,faade ouest, aprs 1252: LAnnonciation et la Visitation

les ailes se dploient, les bras se dtachent, le corps commence gagner de lespaceKatedrala u Remsu (Rheims), Zapadna fasada, Srednji portal, posle 1252,Figure na desnom dovratniku, Blagovesti i Susret Marije i Jelisavete7Cathdrale de Rheims,faade ouest, aprs 1252Le corps gagne aussi du volume, reconnaissable sous les draps, les pieds poss plat nous confirment aussi que ces corps ont un poids Nous pouvons parler du classicisme

Katedrala u Remsu (Rheims), Zapadna fasada, Srednji portal, posle 1252,Figure na desnom dovratniku, Blagovesti i Susret Marije i Jelisavete8Nous parlons de classicisme car ces formes du corps apparaissant sous les plis de leur draps rappellent la sculpture grecque classique. Comparez ici cette Visitation (faade ouest, Cathdrale de Rheims, du XIIIme sicle) avec les corps de desses du fronton est du Parthnon, par Phidias, Vme sicle avant J.C.

Phidias, Parthnon, La naissance dAthnes de la tte de Zeus, fronton est, Vme sicle avant J.C.

Phidias, charg de la dcoration du Parthnon, entre 440 et 430 avant J.C. : le fronton est, La naissance dAthnes de la tte de Zeus9Cathdrale de Reims, aprs 1251Cette sculpture, qui dcolle du mur ou de la colonne (comme ici occupant des niches), et qui retrouve le volume et lanatomie corporelleCathdrale de Reims, 1225-1245

Nanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, Florence

va finalement, au 15ime sicle, et Florence, retrouver la sculpture libre, en pied lantique. Florence11

Donatello, Saint Marc, 1411, Or San Michele, Florence

Nanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, FlorenceCest l que nous parlons de la premire Renaissance.La premire Renaissance en sculpture: Florence, XVme sicleNanni di Banco, Donatello Statue en pied, le contrapposto, le portrait, le nu

Nanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, Florence

Au XVme sicle, Florence, nous retrouvons la sculpture en pied lantique: cest l que nous parlons de la premire Renaissance.Comparons les sculptures de Nanni di Banco, Quattro Santi Corronati (les qutre Saints couronns), avec les statues gothiques des pidroits de la Cathdrale de Chartres:

Cathdrale de Chartres, portail nord, vers 1210

Nanni, Quattro Santi Coronati, 1410-13Les Quatre Saints Couronns semblent plus grands que les statues des saints des pidroits, leur masse dpasse le domaine de sculpture mdivale, ils donnent une impression de monumentalit. Cest quil sagit bien de corps rels, observes avec leur volume et leur poids, les forces sexerant sur les plis du drap...

Nanni, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or San Michele, FlorenceAlors que le ralisme du portrait rappelle la sculpture romaine (notez la ressemblance avec les portraits de citoyens romain du IIIme sicle).

Portrait du citoyens romain, IIIme sicleNanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, Florence: le groupe et dtails des portraits

Donatello, Saint Marc, 1411, Or San Michele, Florence

Nanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, FlorenceNanni di Banco est mort jeune, et cest un autre sculpteur, Donatello, que nous associons tout particulirement la premire Renaissance en sculpture.

Cest avec cette statue de Saint Marc, excut par Donatello pour la mme glise dOr San Michele Florence, que nous voyons la statue, pour la premire fois depuis lantiquit, smanciper compltement de son cadre, et reprendre la position de contrapposto classique.

Donatello (1386-1466)

phbe (jeune homme), 480 av. J.C.Cest au Vme sicle avant J.C. que lartiste grec observe pour la premire fois la position naturelle de lhomme au repos, dont le poids repose sur une jambe tandis que lautre se repose, libre Toute la symtrie du corps en est perturbe, laxe du corps nest pas une ligne droite mais une courbe, un S (la jambe avance est au repos, le genoux en est plus bas, le poids du corps est sur lautre jambe, raide, nous le percevons par le dhanchement du corpsLe contrapposto (mot italien, contrepoids) est cette dissymtrie quilibre de la pose naturelle de lhomme au repos.Terminologie: Contrapposto

Observez le contrapposto, le dhanchement de ces statues, daprs les originaux du sculpteur grec Polyclte, Vme sicle av.J.C.

Diadumne, original vers 425 av. J.C.

Le Doryphore, original vers 440 av.J.C.

(ici les copies romaines en marbre) Le Diadumne vers 425-400 avJC, ici copie (tronc ajout par le copiste) vers 100 aC Le Doryphore original 44021

Donatello, Saint Marc, 1411, Or San Michele, Florence

Nanni di Banco, Quattro Santi Coronati, 1410-13, Or san Michele, FlorenceNous voyons donc le Saint Marc de Donatello prendre clairement cette pose de contrapposto, dont nous avons dj vu des essaies plus timides chez NanniCathdrale de Rheims,faade ouest, aprs 1252ou mme dans la Visitation de la Cathdrale de Reims, mme si maladroits: voyez le genou beaucoup trop bas de la figure de droite

Katedrala u Remsu (Rheims), Zapadna fasada, Srednji portal, posle 1252,Figure na desnom dovratniku, Blagovesti i Susret Marije i Jelisavete23

Avec une autre statue de Donatello, Saint Georges, nous retrouvons aussi la beaut et la prsence physique dun athlte, ici dans un chevalier chrtien. Donatello, Saint Georges, vers 1416, Or San Michele, FlorenceAlors que dans le Prophte Habakkuk (Zuccone, Tte de Citrouille), nous retrouvons la noble laideur, le ralisme des portraits de citoyens romains.

Prophte Habakkuk (Zuccone, Tte de Citrouille), de Donatello, excut par Donatello entre 1427-36, pour le Cathdrale de FlorenceLe David en bronze, excut par Donatello vers 1430, reprsente le premier nu grandeur nature depuis lantiquit. Cette statue a t faite pour une cour priv et donc tait destine tre vue de tous les cts.

Cest aussi le premier nu au sens classique du terme: dans lart mdival le corps nu a toujours eu une connotation morale, soit ngative (avec Adam et ve, ou les damns), soit positive (avec la passion du Christ et des martyres). Ici David, avec sa nudit de jeune homme vainqueur exprime, comme aux temps classiques, la dignit et la puissance de lhomme, malgr sa mortalit et son vulnrabilit.

David, 1430, bronze, h. 185cm Nous parlons du fond qui a retrouv la forme (un beau garon est un beau garon, et non pas un pch ou une vertu).Duc de Milan comme nouveau Csar, Florence comme nouvelle Athnes26Donatello ralise Padoue la statue questre de Guattamelata, chef darme vnitienne rcemment dcd.

Statue questre (et dtail du portrait) de Guatamelate devant la Basilica di Santo Padou, 1445-1450, bronze

Nous pensons la statue questre de Marc Aurle de Rome (IIme ap. J.C.):

Nous voyons ici repris la monumentalit de la statue questre de Marc Aurle de Rome , mais ce nest plus une statue dempereur, mais celle dun citoyen, dont la Rpublique de Venise honore le service: cest le monument la gloire dun grand soldat.

Rsum: la sculpture de la premire RenaissanceLa sculpture smanciper de son cadre architectural;Rapparaitre la sculpture en ronde bosse, en pied, et le contrapposto classique;Rapparaitre le portrait raliste (ressemblant aux portraits romains);Rapparaitre le nu classique, le corps dathlte, la beaut et la dignit du corps;Nous avons vu: sur les exemples des uvres de Donatello: Saint Marc, Saint Georges, (Or San Michele, Florence), Prophte Habakkuk (Tte de Citrouille), (Cathedrale de Florence), David (1430, grandeur nature, pour une cour prive )et la statue questre de Guattamelata, (1445-50, Padoue)

mancipation du cadre architectural, ronde bosse, contrapposto, corps dathlte, portrait.

Donatello, Saint Marc, 1411, Or San Michele, FlorenceDonatello, Saint Georges, vers 1416, Or San Michele, FlorenceProphte Habakkuk (Tte de Citrouille), Cathedrale de Florence

Statues en pied, indpendantes, grandeur nature, destines tre vues de tous les cts. Le nu au sens classique du terme, et non plus au sens mdival (un vice ou une vertu).David, 1430, bronze, h. 185cmStatue questre de Gattamelata, citoyen de mrite (Padoue, 1445-50)