reach 2018

Reach 2018
Reach 2018
Download Reach 2018

Post on 04-Aug-2016

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

RISQUE D’APPROVISIONNEMENT MATIERE Comment se préparer ... Comment l’éviter

TRANSCRIPT

  • LES CROYANCES LES TABOUS !

    Lautomobile est un gros march, les substances ont dj t enregistres lors des 1res chances FAUX Certaines substances sont utilises en quan-tits faibles1 (ex : certains pigments, additifs caout-chouc et plastique).

    isque dApprovisionnement R

    79.904 -1+1+5

    352-8-18-7

    REACH 2018

    Matires

    Laissons le march faire son action, les choses vont se rgulariser delles-mmes VRAI mais, avec des risques de : rupture dapprovisionnement, reformulation matire, revalidation, surcot/diminution des marges.

    REACH : on en parle depuis 2007. Tout est rgl, non ? FAUX REACH est un processus progressif et continu. Les nombreuses obligations se mettent en place au fur et mesure.

    Lchance denregistrement de 2018 : je nose pas en parler avec mon client de peur de perdre mon march VRAI mais le risque existe tant que les parties en pr-sence ne sont pas sensibilises ce contexte. Ainsi, la relation commerciale ne risque-t-elle pas de plus se dgrader si la question est voque trop tardi-vement?

    Lenregistrement, cest laffaire de lamont de la chane dapprovisionnementFAUX Si cest bien limportateur ou le fabricant de la substance en Europe qui en a la responsabilit, la scurisation de lapprovisionnement reste laffaire de tous les acteurs de la chane.

    Jinforme ds que possible mon client de mon intention denregistrer ou non la substance.

    Jvalue limportance de la substance pour mon client en sollicitant son avis.

    Je prends ma dcision sur lenregistrement de la substance en prenant en compte les enjeux technico-conomiques et en y intgrant lavis de mon client. Je linforme de ma dcision.

    Importateur/fabricant de substance/ mlange en UE (responsable de lenregistrement)JE SUIS

    DANS TOUS LES CAS...

    C o m m en t s e p

    r p a rer

    C o m me n t l

    v i t er

    Je vrifie mon statut dimportateur. Si je le suis, je me rfre aux recommandations ci-dessus.

    Je vrifie que les substances que jutilise sont enregistres. Si une substance nest pas enregistre :

    Je cherche savoir si elle le sera par mon fournisseur ou un autre pour mes utilisations.

    Jvalue sa criticit dans la formulation de la matire. Je partage lvaluation du risque avec mon client.

    Formulateur de matires/mlangesJE SUIS

    Je suis lcoute des risques remonts par les fournisseurs. Un fournisseur remontant un risque ne doit pas tre stigmatis. Ce risque peut exister pour dautres fournisseurs.

    Jvoque la question REACH 2018 lors de la rencontre avec mes four-nisseurs: comment grez-vous les risques ?, avez-vous interrog vos propres fournisseurs ?,...

    Je favorise un climat de confiance et de transparence avec mes fournisseurs.

    Utilisateur de matires/mlanges(1) dans mon process et/ou jassemble/produis des articlesJE SUIS

    (1) : entre 1 et 100 t/an, produites ou importes en Europe

    (1) mlange : produit compos de substances (2 ou plus). Ex : graisse, huiles

    Une action dans le cadre de la

    RISQUE, DIALOGUE, CONCERTATION Ces recommandations visent favoriser le dialogue dans la chane dapprovisionnement. La dcision denregistrement/non enregistrement doit tre prise autant que possible de concert entre fournisseur et client.

    Ces recommandations concernent tous les acteurs de la chane dapprovisionnement. Nb : si je suis distributeur, je me rfre aux recommandations des deux premiers cadres

    RECO

    MM

    ANDA

    TION

    S

    Si un risque est identifi, jvalue avec mon client/fournisseur les diffrentes options :

    Le cot/gain de la reformulation (substitution, validation, homologation...). Dans ce cas sassurer que la nouvelle substance est prenne.

    Le cot/gain de lenregistrement (scurisation de lapprovi-sionnement).

  • ENREGISTREMENT OU SUBSTITUTION DE LA SUBSTANCE : LES CONSEQUENCES Le non enregistrement dune substance conduit sa disparition. Cela entrane la reformulation ou la disparition des matires dans lesquelles elle se trouve. Dans le cas dune reformulation, la substitution peut tre transparente (sans consquence technique et conomique) ou peut ncessiter une validation produit/process coteuse tous les niveaux de la chane dapprovisionnement

    CONTEXTE/ENJEUX ANALYSE DES CONSQUENCES ET CAS PRATIQUES ARRT DE PRODUCTION LI REACH 2018

    Les polymres (caoutchoucs et matires plastiques) sont des formulations complexes. Il est ncessaire dajouter au poly-mre de base certaines substances chimiques (additifs) en trs faibles quantits dans la formulation des polymres pour leur confrer des proprits techniques spcifiques.

    Ces additifs sont des substances trs varies : des stabilisants thermiques, antioxydants, optiques, pigments, lubrifiants, paississants, des agents antistatiques, des agents anti-bue, des agents de nuclation et des ignifugeants.

    Un exemple de non enregistrement / darrt de production : le TRIBTU

    Le caoutchouc est une recette complexe formule partir de polymres et de nombreux ingrdients. Parmi ces ingrdients, les thioures sont des acclrateurs de vulcanisa-tion, des lastomres chlors (Chlorinated Rubber. Ex : pichloridine) mais aussi des acclrateurs secondaires des EPDM. Elles apportent des proprits anticorrosion et de rsistance aux lasto-mres. Ces lastomres sont utiliss dans la composition de pices auto-mobiles comme, par exemple, les revtements de rservoirs.Parmi ces thioures, le TRIBTU ne sera pas enregistr en 2018 pour des raisons conomiques.

    Il sagit donc de bien identifier ces cas pour prendre la bonne dcision (enregistrement ou substitution) en nomettant pas dvaluer la prennit (rglementaire, approvisionnement) de la substance alternative. Lidentification tardive de ces cas peut engendrer des surcots importants voire des choix non pertinents.

    Pourquoi sintresser REACH(1) 2018 ? NO DATA = NO MARKET : sans enregistrement, la substance(2) ne peut plus tre mise sur le march.

    La dernire chance denregistrement REACH est fixe au 31 mai 2018. Cette chance concerne les entreprises qui fabriquent ou importent en Europe des substances chimiques en faibles volumes, cest--dire entre 1 100 tonnes par an.

    Un nombre denregistrements de substances sans prcdent.

    28.000 substances restent potentiellement enregistrer (depuis 2008, 8.000 substances ont t enregistres).

    De rels risques de rupture dapprovision-nement pour lautomobile.

    De nombreuses substances ne seront pas enregistres :

    Pour cause de mconnaissance de REACH: 1 fabricant sur 3 ignore quil est concern par REACH 2018. 97% des importateurs sont des microentre-prises.

    Pour des raisons conomiques : le cot de lenregistrement remet en cause la rentabilit de la substance.

    (1) : REACH = Rglement europen (EC) No 1907/2006 (2) : Exemple de substances = le pigment dune peinture, adjuvant anti-UV, anti-oxydant, une charge,...

    FIEV : Hugues Boucher - hboucher@fiev.frPlasturgie : Marc Madec - m.madec@fed-plasturgie.fr

    GPA : Amaury Cornilleau - acornilleau@autoplasticgate.comSNCP : Celine Crusson-Rubio - Celine.Crusson-rubio@lecaoutchouc.com

    Groupe PSA : Laurent Sarabando - laurent.sarabando1@mpsa.comRenault SAS : Philippe Rolland - philippe.r.rolland@renault.com

    CONTACTS

    Conc

    eptio

    n et

    ral

    isat

    ion

    : Di

    rect

    ion

    Com

    mun

    icat

    ion

    - FIE

    V 20

    16

    MATIRE PREMIRE MATIRE FORMULE COMPOSANT PICE FINALE VHICULE

    PHASES

    VALIDATIONS

    Ex: Polymres Ex: caoutchouc formul Ex: joint Ex: Pompe essence

    Compatibilit chimique dans la matire Tests physiques (compression, durabilit..)

    Tests physiques, gomtriques et fonctionnels sur les composants/pices Validation industrielle

    Test dintgration, homologation

    ADDITIFS