spécial pros #12

Download Spécial PROS #12

Post on 21-Jul-2016

261 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine des mtiers de la piscine et du spa

TRANSCRIPT

  • ENTREPRISESActualits, rencontres, formations, vie syndicale

    NOUVEAUTSInnovations, produits, quipements p.22

    p.14

    La rnovationMarch ne pas ngliger

    Ltanchit polyesterstratifi en piscine

    p.18

    Traitement de leauQue proposer au client

    p.64

    p.14

    SpasLes 10 dernires tendances

    p.52p.52

    UN MOMENT AVECCharles CHAPUS

  • ENTREPRISESActualits, rencontres, formations, vie syndicale

    NOUVEAUTSInnovations, produits, quipements p.22

    p.14

    La rnovationMarch ne pas ngliger

    Ltanchit polyesterstratifi en piscine

    p.18

    Traitement de leauQue proposer au client

    p.64

    p.14

    SpasLes 10 dernires tendances

    p.52p.52

    UN MOMENT AVECCharles CHAPUS

    p.10

  • 4 - Spcial PROS n12

    1 - La construction, la rnovationPlus que jamais, les loisirs, le temps que lon consacre la dtente, la relaxation ont pris beaucoup dimportance chez nos clients. Alors ?Pour faire voluer le projet dune piscine chez le particulier, voire dans une collectivit, comment faire pour tre l quand enfin, lenvie, le dsir se prsente ?

    Plus que jamais des moyens sont votre disposition pour vous faire connaitre, aller vers le client.

    Il ne suffit pas que lentreprise soit vue, encore faut-il que des moyens daccs aiss et de par-king existent, que votre site soit accueillant. Mais cela nest pas suffisant pour quil y ait attraction :

    - des horaires et jours douverture clairement affichs (que lon peut lire en voiture),

    - un accueil propre la construction/rnovation qui prsente vos ralisations, votre spcificit : un cran avec diffusion en boucle amliore cet accueil,

    - un lieu lumineux, un cadre agrable o leau voque ce bien tre quapporte la piscine. Cest ainsi que certains intgrent la fontaine ou de grandes photos vocatrices, une ambiance musicale discrte, etc.

    lextrieur, sachons nous faire connatre. - Un vhicule doit toujours tre le reflet de votre dy-

    namisme.

    - Utilisez la presse de proximit, comme le bulletin municipal, la radio rgionale, en particulier pour vos portes ouvertes . Bien sr, cette occasion, un mailing tous vos clients est indispensable, ainsi quun grand bandeau publicitaire lextrieur de lentreprise. Il faut rflchir tous les moyens co-nomiques de communication que lon peut mettre en place pour aller vers le client.

    - Dans une rgion rsidentielle, propice lexistence dune piscine, certains diffusent par lettre des invitations pour faire visiter un chantier proche en cours (bien sr avec laccord du client) et remettre une documentation.

    - Enfin, une communication sur le web permet de prsenter lentreprise. Certes, lappartenance un rseau de constructeurs renforce beaucoup ce contact qui met en uvre une communica-tion collective efficace : internet, salons, PLV pour votre point de vente... et bien entendu les relations permanentes avec les confrres de la mme en-seigne.

    2 - Les quipements, lentretienQue de choses seraient dire sur ce sujet, car en plus de votre installation de construction, tous vos clients acquis ont besoin en saison de services et de fournitures.Je sais, cela nest pas toujours facile dtre disponible quand votre client le souhaite. Rflchissez aux jours et horaires qui correspondent le mieux ceux de vos clients.Ayez des atouts pour que lon ait une envie, un besoin impratif (pas de plaisanterie sur cela !) de venir chez vous et non sur internet.

    Certes, donner un conseil pour un quipement qui permet au client daller souvent aprs lacheter sur la toile ce nest gure positif ! Mais cest l que le S.A.V. que vous assurez : le remplacement de ce matriel en panne par un autre que vous lui prtez pour quelques jours, interpelle souvent le consommateur. Et les pices dtaches quil ne peut pas trouver sur internet : joints, accessoires dun robot, lampe, prfiltre toile Netskim pour skimmer, lanalyse de son eau qui dclenche la vente de produits, etc.

    Revenons dailleurs sur ce sac piger les fins dchets qui arrivent dans les skimmers. Ce Netskim est vraiment une invention gniale que vous devriez mettre en place systmatiquement la mise en route dune nouvelle piscine termine. Spectaculaire que ce pige qui rduit considrablement lencrassement du prfiltre de la pompe et du filtre ! Habitu ainsi, votre client aura besoin de venir chez vous, car ce produit est introuvable en grande surface et sur internet.

    Trouvez dautres raisons pour son retour chez vous : remplacement de la cellule de llectrolyse de sel (quil nose pas acheter sur internet de peur de se tromper), pourquoi ne pas proposer un abri pour profiter du plaisir de sa piscine plus longtemps dans lanne et, une fois la piscine trs chaude, labri, pourquoi ne pas proposer une musique subaquatique gniale (Aquamusique), etc.

    "Creusons-nous la tte pour tre toujours dans le mouvement de la piscine, qui rpond tellement

    la manire de vivre actuellement de nos contemporains.

    Bonne saison tous.

    Guy MminRdacteur en chef

    FACE LVOLUTION DU MARCH...dito

    Nous sommes tous devenus aujourdhui trs mfiants, commencer par nos clients !En quelques annes, latmosphre sest dtriore. Le comportement de notre clientle piscine illustre chaque jour cette situation qui conduit

    souvent la stagnation de nos entreprises.Et si nous acceptions de voir cette ralit en face : hier ctait hier, aujourdhui il faut sadapter, orienter diffremment certains axes de nos activits, voire crer, toujours crer pour provoquer la demande actuelle de nos clients.Auparavant, ctait souvent les clients qui venaient vers nous, aujourdhui il faut aller vers eux. Bien sr que les besoins existent, mais attendre, attendre encore : on verra plus tard ! Cest souvent le rflexe de bon nombre.

  • SOMMAIREReprez bien cette page pour retrouver un sujet, un article...

    DITO Face lvolution du march ......................... p.4

    CHRONIQUE Promesse tenue .................................................. p.8

    DOSSIER TECHNIQUE Ltanchit polyester stratifi en piscine ...........p.18 Les diffrents diffrentiels ................................ p.50 Quel type de traitement proposer au client ? ... p.64 Le stabilisant vous pose un problme ? ............. p.68 Le sel pour les lectrochlorateurs .....................p.70

    TENDANCES La rnovation : un march ne pas ngliger ! ... p.14 Spas : les 10 dernires tendances ....................... p.52

    NOUVEAUTS ............................................. p.22 Pensez-y ............................................................p.38

    RENCONTRE / DIALOGUE Un moment avec Charles Chapus ............... p.10 Entretien avec Brice Nicolas .......................... p.48 Entretien avec Be Spa .................................... p.60 Qui est le Groupe Vasta ? ................................... p.86

    FICHES PROS Salins du Midi / AquaSwim universel .............. p.40 Hayward / AquaRite+ .......................................... p.41 Mondial Piscine ................................................... p.42 Waterchem / BD Pool ........................................ p.43 Hydra Systeme / Zita .......................................... p.44 DLW Delifol ........................................................ p.45

    ENTREPRISES Lactualit des entreprises .................................. p.71 La Tribune des Fabricants : Ascomat .............. p.92 Chronique des mtiers de la vente .................. p.96 Les salons .......................................................p.91

    LES PISCINES DE COLLECTIVITES De limportance de la dchloramination .....p.98

    LISTE DES ANNONCEURS ..................... p.100

  • Ne rien promettre que vous ne pourriez tenir ! En effet, les grandes marques de produits, quil sagisse de matriels piscines, dappareils lectromnagers, de montres, de produits cosmtiques, dassurances ont une priorit : tenir leurs promesses.

    Les commandes de piscines neuves sont devenues difficiles dcrocher. Mais ce nest pas le cas seulement pour les piscines. Tous les biens dquipements sont logs la mme enseigne : meubles, cuisines, chemines, lectromnager, amnagements paysagers, etc.

    Les acheteurs potentiels sont de plus en plus mfiants, indcis, craintifs, ils ont besoin dtre RASSURS.

    Pour rester leaders dans leurs domaines, les grandes marques insistent sur la qualit de leurs produits, de leurs services et sur leurs garanties.

    DARTY, le contrat de confiance , croyait que rien ne pouvait latteindre. Il a t tous points de vue le plus fort, le meilleur, le plus reprsentatif, le plus performant, le plus ractif. Il avait la confiance du grand public !Il a donc moins communiqu vis--vis de sa clientle, moins form ses vendeurs. Alors quils devaient VENDRE, ses dpanneurs ne faisaient que dpanner, parce que moins forms renouveler le matriel.Maintenant, pour rattraper son march, il doit re-communiquer trs fort sur un march archi concurrentiel.

    Le client est toujours le mme, il est toujours daccord pour signer une commande, mais il faut quil soit plus rassur, plus courtis, en clair, que la promesse du fournisseur soit loyale pour quil y croit.

    Je vous conseille, en ces moments trs compliqus, de faire savoir vos clients dj heureux de vous avoir fait confiance, ainsi qu vos prospects, que VOUS, vous tenez votre parole, que lon peut vous faire confiance, que vos promesses sont tenues, quoi quil vous en cote !Vos fournisseurs, qui communiquent dans notre revue Spcial PROS, lont bien compris. Pour obtenir votre confiance, votre fidlit, vos commandes, ils communiquent sur leur image, pour vous convaincre

    eux aussi quils respecteront leurs promesses envers vous, car Vous le valez bien !

    Les marques qui ne communiquent plus, en pensant quelles nont plus rien prouver leurs si fidles clients, se fon