special pros #15

Download Special PROS #15

Post on 24-Jul-2016

242 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine des mtiers de la piscine et du spa

TRANSCRIPT

  • Sp

    ci

    al P

    RO

    S -

    Le

    mag

    azin

    e de

    s mt

    iers

    de

    la p

    iscin

    e et

    du

    spa

    - Nov

    embr

    e / D

    cem

    bre

    2015

    15

    ww

    w.eu

    rosp

    apoo

    lnew

    s.com

    UN MOMENT AVECChristian FOURQUEMIN et Raynald PIPELIER p. 10

    Le march du spa

    Les pompes chaleur

    ENTREPRISESActualits, rencontres, formations, vie syndicale

    NOUVEAUTSInnovations, produits, quipements p.24

    p.14

    Concepts de piscines

    p.16

    p.38

  • Les trs bonnes conditions climatiques ont dcid nombre de clients mettre leur projet de piscine excution. Chez certains, ctait un souhait ancien, bloqu par nos conditions conomiques.Tous les pisciniers rencontrs sen rjouissent, mais constatent une fois de plus le comportement devenu habituel de la guerre des prix . On baigne aujourdhui dans cet tat desprit, car maintenant tout se ngocie. Les grandes surfaces alimentaires en sont le moteur permanent. Cest Leclerc, avec ses messages publicitaires vantant nominalement ses prix face ses concurrents. Cest internet, o chaque jour sur votre boite mail affluent des -50 % et plus, de bonnes affaires.Mais dans lintrt de notre mtier, ayez ds le dpart, face votre futur client, un tout autre comportement. Cest indispensable si lon ne veut pas tuer la profession.

    Vous le savez, la piscine ce nest pas un produit de consommation banal ou un quipement basique qui peut toujours se remplacer.La piscine : cest un investissement sur du long terme. Une fois en place, elle reste l avec ses garanties dcennales (celle du bassin, de ltanchit, de lhydraulique enterre). Cest votre rputation lie au fameux bouche oreille .Que de fois, rencontrant des experts judiciaires en piscine qui ralisent gale-ment de nombreux arbi-trages amiables , ceux-ci me relatent des situations invraisemblables engen-dres souvent court terme par des travaux bas prix ou par des professionnels non professionnels de la piscine ! Cest chaque fois lillustration de leur incomptence et donc capables de faire des prix loin des vtres.Ce qui est grave, cest quand certains (autrefois srieux et comptents) manquant de chantiers, bradent leurs travaux. Inutile de vous faire un dessin : ils senfoncent encore un peu plus, dgageant un trs mauvais bilan. Cest alors le dbut de la fin : fournisseurs non pays, salaires retards, blocage la banque et votre moral qui baisse.Non, casser les prix cest toujours conduire lentreprise sa perte !

    Alors quelles solutions ? La premire : convaincre votre client que sa future piscine cest un investissement important et srieux (pas seulement ct budget mais aussi et surtout pour le futur). Lorienter vers une solution adapte ses possibilits financires. Exemple : petit bassin ou mini piscine. La pice sceller de la nage

    contre-courant peut tre place en attente de son quipement futur. De mme pour le chauffage, etc.

    Pourquoi ne pas commencer par un liner qui sera remplac plus tard par une membrane arme.

    Un petit volume = petits traitements de leau. Donc pourquoi pas, au dpart, un simple diffuseur de chlore flottant (galets) qui ensuite deviendra peut-tre un lectrolyseur de sel.

    Mais toujours, maintenez dans la tte du client : une piscine doit

    durer longtemps, donc engage le constructeur garantir 10 ans tout ce qui touche la fiabilit de louvrage.Certes, je sais, certains dentre vous mont dit : mon client se moque des 10 ans , car o en sera-t-il dans 10 ans : boulot, couple, sant ? Ayez de suite cette bonne raction sur ces fameux 10 ans : ds la

    premire ou deuxime anne (si louvrage na pas cette qualit des 10 ans, celle dun vrai professionnel comptent) les faiblesses de la piscine commencent apparatre (fuite du bassin, tat du rev-tement, mauvaise filtration, eau impossible entrete-nir). Si cest un vrai pro qui casse les prix pour sauver son entreprise (en voie de dispa-

    raitre), lorsque ce client aura besoin de lui : il sera orphelin et les garan-ties disparues avec !Faire des prix, du low cost , il faut vraiment tourner le dos cela. Un prix, a sexplique, a se justifie. Connaissez-vous vos points forts pour vous battre ?Patrick Sanchez dans chaque n de Spcial PROS vous livre dans sa Chronique des Mtiers de La Vente son tonnante exprience, acquise lors de son parcours de vendeur. Lisez, relisez ses conseils pratiques, ils vous aideront dans votre dynamique de vente.

    Guy MminRdacteur en chef

    redaction@eurospapoolnews.com

    dito

    LE LOW COST / PISCINEtue votre entreprise

    4 - Spcial PROS n 15

    " Casser les prix cest toujours conduire lentreprise sa perte

  • SOMMAIREReprez bien cette page pour retrouver un sujet, un article...

    DITO Le low cost / piscine tue votre entreprise .................... p.4

    CHRONIQUE Prenez soin de vos collaborateurs .................................. p.8

    RENCONTRE / DIALOGUE Un moment avec...

    Christian Fourquemin et Raynald Pipelier ................... p.10

    Nordique France fte ses 40 ans .................................. p.51

    T&A fte ses 20 ans ..................................................... p. 71

    DOSSIER TECHNIQUE Des concepts de piscines pour rduire vos cots .... p.16

    Les pompes chaleur ................................................... p.38

    TENDANCES Le march du spa .......................................................... p.14

    Biomanie des prix, quelle rponse en piscine ? ..... p.22

    NOUVEAUTS ..................................................... p.24 Pensez-y ........................................................................ p.35

    FICHES PROS DLW delifol / membrane arme ................................... p.37

    ENTREPRISES Lactualit des entreprises ........................................... p.54

    Le baromtre des entreprises ..................................... p.80

    La page syndicale ......................................................... p.82

    Les formations ............................................................. p.84

    Chronique des mtiers de la vente ............................. p.94

    RENDEZ-VOUS Foires, salons, congrs ................................................ p.92

    LES PISCINES DE COLLECTIVITES Le march des gtes et chambres dhtes ....................p.96

    LISTE DES ANNONCEURS ............................p.98

    Spcial PROS n 15 - 7

  • Pour bien prparer la saison 2016, il faut en finir avec toute la morosit ambiante, entretenue par les politiques, les discussions des diners en ville et surtout les mdias !

    Il est vrai que nous sommes tous confronts une comptition sans piti. Quoi que nous fassions, quoi que nous proposions, quoi que nous inventions, nous sommes trs vite copis. Il faut tre le plus performant, le plus srieux, le plus sduisant, et toujours le moins cher, malgr tout.

    Soyez optimiste, mais nanmoins raliste. Seul, vous ne pouvez rien raliser de constructif, la russite passe par une quipe homogne et soude. Il vous faut donc des collaborateurs votre image. De mme quil faut vos cts un conjoint qui vous supporte et vous aide atteindre vos

    objectifs de russite et dpanouissement.

    Mon pre, qui ma vu dmarrer lpoque dans la fabrication de produits pour piscine, me disait : Tu dois toujours pouvoir tre fier de ton personnel. Si tu nen es pas satisfait, cest que, soit tu las mal form et dans ce cas, il faut te remettre en question, soit il nest pas performant ou il est maladroit, et dans ce cas tu ne dois pas le garder, quoi quil ten cote.

    Nous avons toujours le personnel que nous mritons !

    Souvent, et surtout dans les petites structures, le personnel est limage du patron.Mais si le patron conserve un personnel qui nest pas en phase avec la politique de lentreprise, qui nadhre pas sa culture, qui est toujours ngatif, que lon na pas

    envie de voir voluer, ou de former (cela arrive aussi) les consquences pour lentreprise peuvent tre dsastreuses ! Dune part sur vos finances, mais aussi sur votre crdibilit, sur votre avenir et mme parfois, et cest plus grave, sur votre mtabolisme et votre sant !

    Votre personnel vous reprsente chez vos clients, il est votre meilleure publicit, votre carte de visite, vous devez avoir une entire confiance en lui.

    LA CONFIANCE DONNE CONFIANCE

    Cest le mme principe que pour vos enfants, que vous devez duquer et qui vous devez transmettre tous les moyens qui mnent lexcellence. Mais pour cela, il faut avoir envie de leur donner lenvie

    de bien faire, et de mieux faire. Parfois ce nest pas facile, cela demande un investissement et de lnergie, mais quelle belle rcompense lorsquon est fier de sa famille, de son personnel !

    LA CONFIANCE NAIT DU SUCCES

    La russite est une affaire dquipe, dambiance, de comptences. Certes ! Mais il faut que le capitaine soit solide, courageux, respectable, fiable et quil dirige sans complaisance, avec, et cest indispensable, de bons fantassins , en qui il a toute confiance. En outre, il doit aussi leur permettre de suivre les diffrentes formations quils mritent. Ainsi, leur tour, ses clients seront fiers de lui et de son entreprise.

    Richard CHOURAQUIConsultant Piscine / MABIS Consulting

    rc.mabis@gmail.com

    Chronique

    PRENEZ SOIN DE VOS COLLABORATEURS

    " Il vaut mieux viser la perfection et la manquerque viser la mdiocrit et latteindreCitation de Francis BLANCHE

    8 - Spcial PROS n 15

  • 10 - Spcial PROS n 15

    taine de mtres de nos anciens locaux. Notre surface de stockage sest agran-die, passant dune surface de 3 600 m 6 000 m, pour les spas gonflables et les spas acryliques. Nous y stockons galement les pices dtaches et acces