vaccins et diagnostics - brochure

of 14 /14
VACCINS ET DIAGNOSTICS QUéBEC à L’AVANT-GARDE DE L’INDUSTRIE DES EXPERTISES DE POINTE, UN SAVOIR-FAIRE DISTINCTIF

Author: quebec-international

Post on 22-Nov-2014

362 views

Category:

Business


1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Portrait de l'industrie biopharmaceutique de la région de Québec. Produit par Québec International. http://quebecinternational.ca/industries-cles/

TRANSCRIPT

  • 1. VACCINSET DIAGNOSTICS Qubeclavant-gardedelindustrie Desexpertisesdepointe, unsavoir-fairedistinctif
  • 2. lA rGION DE QubEC: uNE CEllulE ACTIVE pOur lA DCOuVErTE DE NOuVEAux TrAITEMENTS, DE VACCINS ET DOuTIlS DIAGNOSTIC DE lA rECHErCHE fONDAMENTAlE Au TrAITEMENT Du pATIENT terna Zentaris AllergiLab PharmaNet Canada Asmacure BD Diagnostics - GeneOhm Chlorion Pharma DiagnoCure EndoCeutics Feldan Bio Folia Biotech GenePOC GlaxoSmithKline Biologicals (GSK Bio) GRMO Infectio Recherche Medicago Nordic Life Science Pipeline
  • 3. Le Qubec occupe la 4e place en Amrique du Nord en ce qui a trait au nombre de socits de biotechnologie la ville de Qubec est le 2e ple en importance. Vaccins candidats: VIH/SIDA, grippe H5N1 et H1N1, vre typhode, hpatite, leishmaniose. Les 10 plus grandes socits pharmaceutiques mondiales exercent des activits au Qubec. Parmi celles-ci, AstraZeneca, Merck Frosst, GlaxoSmithKline, Pzer et Sano-aventis poursuivent des travaux de recherche Qubec. Tranferts technologiques russis: terna Zentaris, PharmaNet Canada, Asmacure, BD Diagnostics GeneOhm, DiagnoCure, Folia Biotech, GenePOC, GlaxoSmithKline Biologicals, Medicago, EndoCeutics, Chlorion Pharma. Sources: Investissement Qubec, CRIQ, CRI, Qubec International et Recensement, Statistique Canada (2006) DIAGNOSTIC DE lINDuSTrIE bIOpHArMACEuTIQuE 23entreprises 300millions$CAen chiffre daffaires 2165emplois en entreprises dont 1700emplois en r-D 7centres de recherche hospitaliers universitaires7centres de recherche hospitaliers universitaires7 9 12 millions$uS 1 56200 chaires de recherche totalisant des budgets de chane de valeur complte de la recherche la commercialisation diplms en lien avec les sciences de la vie
  • 4. Une industrie la fine pointe Lieu de convergence dun grand nombre de sommits mondiales de la recherche, la rgion de Qubec est un incubateur de nouvelles techniques qui rvolutionnent la mdecine daujourdhui, pour le diagnostic et le traitement de nombreuses maladies: SIDA, ITSS, SARM, VIH, fivre typhode et hpatite C. Ple de comptence reconnu, la rgion est lavant-garde de lindustrie pourle dveloppement de tests dADN sur support informatique; la mise au point et la commercialisation de tests molculaires pour la dtection et la gestion du cancer; les vaccins contre linfluenza, les vaccins du futur et la biofabrication de protines thrapeutiques. La rgion de Qubec est un terreau fertile pour les chefs de file et les entreprises innovantes qui se taillent une place enviable dans un march en forte croissance. lui seul, le march mondial des vaccins devrait atteindre 30 milliards $ US en 2013 et celui des diagnostics in vitro (IVD) atteindrait 60 milliards $ US en 2014.
  • 5. un heureux quilibre entre leaders mondiaux et petites et moyennes entreprises 7 centres de recherche de pointe qui servent de moteurs et de partenaires technologiques lindustrie des infrastructures technologiques davant-garde une main-duvre qualifie, stable, disponible et dvoue des tablissements denseignement spcialis des cots dimplantation et dexploitation concurrentiels des incitatifs fiscaux stimulants un partenariat solide avec les diffrents niveaux de gouvernement une localisation gographique stratgique en amrique du nord DVElOppEr DES OuTIlS DIAGNOSTIC ET DES VACCINS DANS lA rGION DE QubEC: combiner science et savoir-faire pour faire de linnovation un puissant moteur de croissance
  • 6. UN CENTRE DE FABRICATION DE ClASSE MONDIAlE Qubec occupe une place de choix dans le domaine de linfectiologie, grce notamment ses trois usines de fabrication: deux pour des vaccins et une pour des trousses diagnostiques pour la dtection de maladies infectieuses. bD DIAGNOSTIC GENEOHM emploie 325 personnes Qubec dans le domaine du diagnostic molculaire. Filiale de bd (becton, dickinson and company), la socit y fabrique les produits bd geneOhmMc de diagnostic par Pcr in vitro (Mrsa, staphsr, strep b, vanr et c-diff) permettant de dtecter et didentifier en un temps record une varit dagents infectieux et de variations gntiques. grce des investissements de 60 M$, la socit dispose maintenant dun centre de r-d la fine pointe pour tous ses produits de diagnostics molculaires rapides contre les infections nosocomiales et dun centre de fabrication rpondant aux plus hauts standards de qualit de sant canada, de la Food and drug administration (Fda) et au marquage ce (europe). au total, bd a investi plus de 700M$ dans le domaine molculaire depuis 2006. investissement qui profite grandement la rgion. bd est un leader mondial en technologie mdicale qui compte 28 000 employs dans 50 pays. GlAxOSMITHKlINE bIOlOGICAlS (GSK bIO), deuxime socit pharmaceutique en importance au monde et plus grand fabricant de vaccins antigrippaux au canada, possde dans la rgion un centre de fabrication de pointe ddi la production de vaccins dots dune capacit de 75 millions de doses par an. cest Qubec que sont produits les vaccins saisonniers FluviralMc et FlulavalMc . depuis 2007, gsK bio a effectu des investissements de 300M$ dans ses installations de Qubec. grce ceux-ci, lentreprise doublera sa capacit de production mensuelle de vaccins pandmiques 33 millions de doses. dj lie au gouvernement canadien pour la production des vaccins contre la grippe saisonnire, gsK bio pourra ainsi assurer lautosuffisance domestique du canada et un approvisionnement rapide en cas de pandmie. gsK bio figure dailleurs parmi les 15 entreprises qui investissent le plus en r-d au canada, y ayant consacr plus de 144M$ en 2009 seulement. MEDICAGO dveloppe des vaccins efficaces cot abordable reposant sur ses technologies de fabrication exclusives base de plantes (ProficiaMc ) et de particules pseudovirales (PPv). lentreprise, qui emploie une centaine de personnes Qubec, peut produire un vaccin prt pour des essais en un mois aprs lidentification et la rception des squences gntiques de la souche pandmique comparativement 6 mois avec les autres mthodes. en 2008, la multinationale Philip Morris international devenait un actionnaire important de Medicago en investissant prs de 16 M$. en 2010, Medicago a reu une subvention de 21 M$ du dpartement de la dfense amricaine pour la construction dune nouvelle usine de production dans le research triangle Park en caroline du nord. Medicago collabore galement avec linfectious disease research institute dans le cadre dun programme de production de vaccins visant prmunir les tats-unis contre une pandmie de grippe.
  • 7. Cration de Infectio Diagnostic inc. (aujourdhui BD Diagnostics-GeneOhm) qui a investi, Qubec, 60 M$ CA dans une usine de fabrication et un centre de recherche. Il fabrique et commercialise 3 dcouvertes du centre (Strep B, MRSA, VanR). Cration de folia biotech inc. qui, avec le Dr Denis leclerc, nous dvoile une approche fonde sur lutilisation dun nouvel adjuvant pour le dveloppement de vaccins efcaces et moins coteux contre lhpatite C, la vre typhode et la grippe. La technologie PAL, une plateforme de vaccination versatile permettant le dveloppement de vaccins innovateurs contre les maladies infectieuses pourrait galement trouver des applications en immu- nothrapie contre le cancer. Le Dr Guy boivin a fait des perces importantes dans le diagnostic, la pathoge- nse et le traitement des infections virales. Reconnu mondialement pour ces travaux, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les virus en mergence et la rsistance aux antiviraux et respon- sable du Centre de surveil- lance de linuenza et du Centre de surveillance du virus inuenza pandmique. Cration dInfectio recherche inc. qui dveloppe le Condom Invisible , un microbicide vaginal en phase 3 visant protger les femmes contre le VIH/SIDA et les autres infections trans- mises sexuellement. Sachant que prs de la moiti des 373 millions de nouveaux cas dcels annuellement sont des femmes, ce mode de protection pourrait savrer un outil de prvention trs efcace. Le Dr paul H. roy a dcouvert les intgrons qui permettent de mieux comprendre la rsistance des bactries aux anti- biotiques, un problme majeur pour la thrapie des maladies infectieuses. Le Dr Marc Ouellette a mieux dni les mcanismes intimes de la rsistance des parasites aux antifolates et autres mdicaments antiparasitaires, en combinant ltude de virus de plante et de lhpatite C. Il est aujourdhui directeur scientique de lInstitut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des Instituts de recherche en sant du Canada. La Dre barbara papadopoulou dveloppe les vaccins du futur contre le VIH/SIDA et la leishmaniose bass sur des technologies de gnie gntique. lA rECHErCHE EN INfECTIOlOGIE: un succs viral! lE CENTrE DE rECHErCHE EN INfECTIOlOGIE de luniversit laval (cri), affili au centre de recherche du cHuQ, a t fond en 1974 par le dr Michel g. bergeron. vritable phare en infectiologie, le centre est reconnu pour sa productivit et pour la priorit quil accorde aux applications et aux transferts technologiques. les chercheurs du cri ont dailleurs leurs actifs 40 brevets accords ou demands. lexpertise du cri rayonne depuis longtemps sur la scne interna- tionale et se transporte dsormais au-del de la frontire terrestre grce un partenariat avec lagence spatiale canadienne. avec quelque 250 scientifiques son emploi, le cri est le groupe de recherche en maladies infectieuses le plus important au canada et sa feuille de route impressionne.
  • 8. des Perces Mdicales MaJeures MADE IN QubEC livraison dun vaccin contre la grippe prt pour les essais 1 mois aprs lidentification et la rception des squences gntiques plutt que 6 mois selon les mthodes actuelles (ProficiaMc et PPv) identification de microbes en moins de 1 heure plutt que 48 heures grce la technologie adn permettant le diagnostic sur les lieux dintervention de faon intgre dveloppement des premiers tests de Pcr en temps rel approuvs par sant canada et la u.s. Food and drug administration (Fda) dtection de streptocoques du groupe b chez les femmes enceintes, au moment de laccouchement, afin de prvenir la mningite chez les nouveau-ns (bd geneOhmMc Mrsa assay) dtection des staphylococcus aureus rsistants la mthicilline, pour viter les pidmies de sarM dans les hpitaux (bd geneOhmMc Mrsa assay) dcouverte de la relation entre le gras viscral et le risque de complications mta- boliques cardiovasculaires indpendamment du poids total de lindividu facilitant lidenti- fication des risques de diabte de type 2 et de maladies cardiovasculaires dveloppement dun mdicament permettant le traitement de latrophie vaginale et autres symptmes lis la mnopause (vaginormtM - endoceutics) Microbicide vaginal pour la prvention du viH/sida et dautres maladies transmises sexuellement chez la femme (condom invisible ) dveloppement dune application diagnostique vitant, dans 40% des cas, une premire biopsie de la prostate grce la dtection de lexpression de larn du Pca3 dans lurine (ProgensaMc ) dveloppement du test pour la stadification du cancer colorectal qui indique la prsence de mtastases permettant de prdire le risque de rcidive de stade ii normalement considr faible risque (Previstage gcc) dveloppement dun test sanguin gcc (gucY2c) pour le suivi post-chirurgical des rcidives du cancer colorectal (un avantage sur les tests actuels qui dtectent moins de 60% des rcidives et prsentent un taux lev de faux positifs) traitement du mylome multiple et du cancer colorectal mtastatique avanc (Perifosine ) apport de lantistrogne dans le traitement du cancer du sein castration mdicale rversible avec les agonistes de la lhrH qui remplace le traitement chirurgical (60 milliards$ de retombes) Premier traitement permettant de prolonger la vie des patients atteints dun cancer de la prostate (amlioration de 77% du taux de survie aprs 5 ans) ILS CHERCHENT ET TROUVENT! lINTErDISCIplINArIT Au SErVICE DES SCIENCES DE lA VIE toile montante dans le secteur des vaccins et du diagnostic, la grande rgion de Qubec compte aussi sur une multitude dautres expertises dans le secteur biopharmaceutique. De la grippe lhpatite C, une collaboration troite entre la recherche fondamentale et la recherche clinique permet de combattre les maladies du sicle avec brio en acclrant le transfert de connaissance, lamlioration des soins et la qualit de vie des patients.
  • 9. pIQuS pAr lA CurIOSIT recherche de pointe en cardiologie, gnomique, infectiologie, immunologie, obsit, oncologie, neurosciences, biophotonique, nutraceutiques et aliments fonctionnels, la rgion de Qubec peut compter sur la prsence dimportants centres de recherche. CENTrE DE rECHErCHE Du CHuQ Plus grand centre universitaire de recherche biomdicale au canada, le crcHuQ jouit dune renomme internationale grce lexcellence du travail de ses chercheurs et ses installations ultramodernes. cest dailleurs au crcHuQ quest fond au dbut des annes 80, le premier laboratoire dendocrinologie molculaire au monde. www.crchuq.ulaval.ca CENTrE DE rECHErCHE EN INfECTIOlOGIE le plus grand centre de recherche en maladies infectieuses au canada et le 5e en importance au monde. le centre regroupe une quipe multidisciplinaire de plus de 250 scientifiques en provenance dune vingtaine de pays. www.cri.ulaval.ca CENTrE DE rECHErCHE DE lINSTITuT uNIVErSITAIrE DE CArDIOlOGIE ET DE pNEuMOlOGIE DE QubEC (CrIuCpQ) chef de file mondial en obsit et complications cardiovasculaires et respiratoires. le criucPQ est le seul centre de recherche au canada, et lun des rares au monde, regrouper sous un mme toit ces 3 axes de recherche. www.criucpq.ulaval.ca INSTITuT DES NuTrACEuTIQuES ET DES AlIMENTS fONCTIONNElS (INAf) un institut o biochimistes, ingnieurs alimentaires, nutritionnistes, mdecins et pharmacologues mettent les aliments au service de la prvention des maladies. Qubec compte dailleurs le plus grand nombre de professeurs-chercheurs en sciences et en technologie des aliments au pays. www.inaf.ulaval.ca INSTITuT NATIONAl DOpTIQuE (INO) Plus important centre de recherche appliqu en optique-photonique au canada, linO possde des expertises touchant une multitude de disciplines dont le domaine biomdical: biophotonique, spectroscopie applique, capteurs 3d, capteurs fibre, fibres optiques spciales, micro-usinage laser, etc. www.ino.ca
  • 10. Plus grande concentration de chercheurs par habitant au canada 6000 chercheurs et associs 400 laboratoires, groupes, consortiums, instituts et centres de r-d en 2010, luniversit laval dtenait 630 brevets actifs Prs du 1/3 de la population active de la rgion de Qubec (33%) occupe un emploi dans le secteur de la science et de la technologie sources: institut de la statistique du Qubec, statistique canada et Qubec international lA rECHErCHE Au SErVICE DE lA SCIENCE ET DE lINDuSTrIE
  • 11. lA rGION DE QubEC, un centre de dcisiOn iMPOrtant capitale politique du Qubec, la rgion de Qubec joue un rle essentiel dans le domaine de la sant, tant lchelle institutionnelle que pour le grand public. cest dans la capitale que se trouve le sige du ministre de la sant et des services sociaux du Qubec, qui dpense annuellement quelque 3 milliards $ ca en produits et services. le gouvernement du Qubec sest dailleurs dot dune Politique du mdicament au printemps 2007 qui reconnat limportance de lindustrie pharmaceutique innovante et appuie son dveloppement. Premire politique socio-conomique du genre en amrique du nord, elle propose une stratgie intgre qui offre un meilleur accs aux mdicaments dordonnance. la rgion accueille galement linstitut national de sant publique du Qubec (insPQ). vritable centre dexpertise et de rfrence, linstitut joue un rle dterminant. de fait, il conseille les autorits gouvernementales dans leurs prises de dcision, notamment pour le Programme qubcois dimmunisation. linsPQ assure aussi les services dappui au systme dinformation sur la vaccination (siv), la documentation des effets secondaires, lvaluation et lorganisation des services de vaccination.
  • 12. uNE INDuSTrIE en Pleine eFFervescence Sous limpulsion de Qubec International, lagence de dveloppement conomique rgionale, les acteurs de lindustrie des vaccins et du diagnostic veillent la croissance et au rayonnement du secteur en partageant avec les centres de recherche et les entreprises, runis en communaut dintrts, des informations de pointe sur les meilleures pratiques, les opportunits daffaires, les transferts technologiques et les besoins en formation et en travailleurs spcialiss. COTS CONCurrENTIElS Qubec est la rgion canadienne la plus concurrentielle au pays pour faire des affaires, parmi les rgions de mme taille. Qubec est au 1er rang en amrique du nord pour ses cots dexploitation infrieurs la moyenne des villes amricaines en essais cliniques (27%), en r-d biomdicale (20%) et en fabrication de produits pharmaceutiques (6%). uNE MAIN-DuVrE prIx COMpTITIf le Qubec est reconnu internationalement pour la qualit et la stabilit de sa main-duvre et la rgion de Qubec se dmarque favorablement au chapitre des cots de rmunration. INDEx COMpArATIf DES COTS rCurrENTS VArIANT SElON lEMplACEMENT indice: tats-unis = 100 QubEC (QC) TOrONTO (ON) SAN DIEGO (CA) bOSTON (MA) frANCfOrT (DE) 0,0 20,0 40,0 60,0 80,0 100,00 120,00 PrOduits PHarMaceutiQues essais cliniQues r-d biOMdicale source : KPMg, choix concurrentiels, le guide de KPMg sur le choix dun emplacement o exercer ses activits, 2010 cHercHeur stastisticien directeur de PrOductiOn directeur Mdical source: economic research institute inc. 2010 note: 1$ca = 0,98$us, selon les donnes au 1er octobre 2010 COMpArAISON DE lA rMuNrATION TOTAlE DuN TrAVAIllEur bas sur le salaire moyen en $us QubEC (QC) TOrONTO (ON) CHICAGO (Il) bOSTON (MA) SAN frANCISCO (CA) 0 50 100 150 200 250 300 350 $000
  • 13. Qubec savre un endroit unique pour nous, puisquon y retrouve les lments essentiels pour exercer une grande concurrence dans le monde des affaires: la disponibilit dune main-duvre qualifie et stable, et ce, tant au niveau de la recherche quau niveau de la fabrication des vaccins; laccs diffrents incitatifs fiscaux stimulants; le faible cot dimplantation et dexploitation des entreprises. Paul lucas, Prsident et chef de la direction, glaxosmithKline canada lArGION DEQubEC lAVANT-GArDE DElINDuSTrIE grce lappui de ces partenaires quebecinternational.ca cette brochure a t produite par